© Michael L. Levitt – LAT Images

Felipe Nasr et Pipo Derani ont remporté ce dimanche le Motul Pole Award 100, plaçant la Cadillac DPi-VR #31 / Whelen Engineering en pole position de la 59e édition des Rolex 24 Heures de Daytona.

Malgré un départ derrière le peloton des DPi suite à une infraction technique en qualifications, le duo brésilien a dominé la course de qualificative, qui marquait l’ouverture de la saison IMSA WeatherTech SportsCar Championship.

La course a débuté dans des conditions humides mais la piste a rapidement séché. Felipe Nasr a prit la tête de la course à Tristan Vautier au volant de la Cadillac #5/JDC-Miller Motorsports à 48 minutes de l’arrivée. 

Pipo Derani qui a prit le relais de son compatriote a rallié l’arrivée en leader devant la Mazda RT24-P #55/ Mazda Motorsports d’Harry Tincknell, qu’il partageait avec Oliver Jarvis. Tristan Vautier et Loic Duval terminent finalement troisième. 

L’Acura ARX-05b du Meyer Shank Racing de Dane Cameron et Olivier Pla complètera la deuxième ligne des Rolex 24 Heures de Daytona ce week-end après leur quatrième place. L’Acura #10 du Wayne Taylor Racing de Ricky Taylor, Filipe Albuquerque complétant le top cinq. 

Ayant mené en début de course avec ses pneus pluie, Kevin Magnussen qui faisait ses débuts en IMSA WeatherTech SportsCar Championship termine finalement septième, derrière la Cadillac Ally Cadillac Racing de Kamui Kobayashi et Jimmie Johnsson. La Cadillac #01 du Chip Ganassi Racing ayant chaussé des pneus pluie lors de son arrêt au stand, alors que ses concurrents optèrent pour des slicks.

#52 PR1 Mathiasen Motorsports ORECA LMP2 07, LMP2: Mikkel Jensen, Ben Keating, Scott Huffaker, Nicolas Lapierre

© Jake Galstad – LAT Images

Ben Keating et Mikkel Jenssen se sont imposés dans la catégorie LMP2 au volant de l’Oreca 07 #52 du PR1 Mathiasen Motorsports, après une belle passe d’armes entre Jenssen et Antonio Fuoco dans la Dallara P217/Cetilar Racing dans les dernière minutes de la course. 

Dennis Andersen et Ferdinand Habsburg terminent deuxième au volant de l’Orea 07 #20 du  High Class Racing devant une autre Oreca 07, la #8/Tower Motorsport de John Farano et du français Gabriel Aubry. 

En tête une grande partie de la course, la Dallara P217 du Cetilar Racing a du s’arrêter à son stand à cinq minutes de l’arrivée suite à un problème de puissance moteur, Roberto Lacorte et Antonio Fuoco terminent finalement sixième de la catégorie LMP2.

Les honneurs de la catégorie LMP3 sont revenus à la Duqueine D08 #6 du team Muehlner Motorsports de Laurents Hoerr et Moritz Kranz. Les deux allemands devancent la Duqueine D08 #7/Forty7 Motorsports et la Ligier JS P320 #54/Core Motorsport. 

Les trois prototypes LMP3 a être monté sur le podium sont les trois seules voitures a avoir rallié l’arrivée de cette course qualificative.

#4 Corvette Racing Corvette C8.R, GTLM: Nick Tandy, Tommy Milner, Alexander Sims

© Michael Levitt – LAT Images

Corvette Racing s’accapare la première ligne des Rolex 24 Heures de Daytona 2021 dans la catégorie GTLM grâce au doublé des Corvette C8-R. Alexander Sims et Nick Tandy, qui faisaient tous deux leurs débuts dans l’équipe, se sont imposés devant la voiture soeur de Nicky Catsburg et Jordan Taylor avec plus de 12 secondes d’avance. 

Il s’agit de la deuxième victoire consécutive de la Corvette C8-R à Daytona, remontant à l’IMSA WeatherTech 240 au mois de juillet dernier, lorsque Jordan Taylor et Antonio Garcia ont remporté la course. Cependant, Corvette Racing ne s’est pas imposé aux 24 Heures de Daytona depuis 2016.

Parti troisième sur une piste mouillée après une averse avant la course, Alexander Sims a doublé les deux BMW M8 GTE du BMW Team RLL devant lui et a pris la tête de la catégorie dans le premier tour. À partir de là, ce fut une bataille de stratégie alors que la piste commençait à sécher.

Kévin Estre au volant de la Porsche 911 RSR #79 du WeatherTech Racing a tenté d’étiré son relais en carburant jusque l’arrivée, mais aucun safety car n’est entré pendant la dernière heure, et n’aura permis au français d’aller jusqu’au drapeau à damier sans arrêt au stand. Kévin Estre a été contraint de s’arrêter à 17 minutes de la fin et a cédé la tête à Nick Tandy. Kévin Estre et son coéquipier Cooper MacNeil monte sur la troisième marche du podium.

© Jake Galstad – LAT Images

Dans la catégorie GTD, la victoire revient à la BMW M6 GT3 #96 du Turner Motorsport pilotée par Bill Auberlen et Robby Foley. Bill Auberlen est le pilote qui compte le plus de victoires dans le championnat IMSA avec 62 victoires dans la série américaine. 

Les deux hommes devancent de 4,424 secondes la Porsche 911 GT3 R #9 du Pfaff Motorsports de Laurens Vanthoor et Zack Robichon. La Lamborghini Huracan GT3 #111 du GRT Grasser Racing Team pilotée par Mirko Bortolotti et Ralf Ineichen compkète le podium de la catégorie GTD. 

Retrouvez le classement complet du Motul Pole Award 100 en cliquant ICI. Les premiers essais libres des Rolex 24 Heures de Daytona débuteront jeudi, à 17h05 (heure française)