Pour ce deuxième rendez-vous de Mitjet International, 13 Mitjet 2l se sont affrontées en piste tout au long du week-end bourguignon.

Course 1, samedi : Povilas Jankavicius s’impose pour seulement 16 millièmes !
L’écart sur la ligne d’arrivée reflète parfaitement le déroulé de course. La lutte a été intense entre Povilas Jankavicius (Arctic Energy) et Sébastien Seveau (Génération Stunt) du premier au dernier tour. En pole position, S. Seveau cède le leadership dans le premier tour au pilote lituanien mais le Français reste blotti dans son aileron et reprend la tête le tour suivant avant l’intervention de la Safety Car. A la relance, la bataille reprend de plus belle entre les deux hommes. S. Seveau double P. Jankavicius dans le dernier tour mais grâce à l’aspiration, ce dernier franchit la ligne d’arrivée en tête pour seulement 16 millièmes d’avance ! Le podium est complété par Fabien Perdu (FP Racing).

Quelle bataille également dans la catégorie Gentleman remportée de peu par Alexandre Guesdon devant son équipier chez MV2S Racing, Sébastien Pineau. Frédéric de Brabant (Mirage Racing) termine quant à lui 3e.

Mitjet International : Povilas Jankavicius et Sébastien Seveau se partagent les victoires à Dijon-Prenois

© Hugues Laroche

Course 2, samedi : Povilas Jankavicius réitère face à Sébastien Seveau

Auteur d’une double pole position en qualifications, Sébastien Seveau (Génération Stunt) s’élance à nouveau en première ligne aux côtés de Povilas Jankavicius (Arctic Energy). Après un premier round d’observation dans le premier tour, P. Jankavicius passe à l’attaque dans le deuxième et s’empare de la tête qu’il ne quittera plus jusqu’à la présentation du drapeau à damier. Derrière, la lutte fait rage pour la troisième place entre quatre pilotes, Julien de Miguel (MV2S Racing), Romain Iannetta (Team Spirit Event), Fabien Perdu (FP Racing) et Guillaume Bruot (Mirage Racing). Les pilotes ne se font pas de cadeau mais J. de Miguel parvient à faire la différence dans les derniers tours pour accrocher la 3e marche du podium derrière P. Jankavicius et S. Seveau.

Au premier rang de la bataille pour la 3e place du classement général, Sébastien Loiret (Pole Position 81) s’impose dans la catégorie Gentleman, devant les pilotes MV2S Racing Jérémy Lourenço et Sébastien Pineau.

Mitjet International : Povilas Jankavicius et Sébastien Seveau se partagent les victoires à Dijon-Prenois

© Hugues Laroche

Course 3, samedi : Sébastien Seveau remporte sa première course de la saison
La lutte entre Sébastien Seveau (Génération Stunt) et Povilas Jankavicius (Arctic Energy) animent une fois encore cette course. En première ligne, les deux hommes ne perdent pas une seule seconde pour se livrer bataille. Le duel redouble d’intensité, mais une incompréhension entre les deux pilotes occasionne une erreur de P. Jankavicius qui chute dans le classement. Seul en tête, Sébastien Seveau remporte sa toute première victoire du week-end devant Fabien Perdu (FP Racing) dont la régularité et le talent payent, ainsi que Romain Iannetta (Team Spirit Event).
Aux portes du classement général, Sébastien Loiret (Pole Position 81) qui s’impose chez les Gentlemen, devant Sébastien Pineau (MV2S Racing) et Frédéric de Brabant (Mirage Racing).
Après la course, Povilas Jankavicius et Sébastien Seveau ont analysé la course ensemble, sans la moindre animosité !
“Je savais que Povilas était un excellent pilote … je sais maintenant qu’il est aussi un vrai gentleman !” Sébastien Seveau, pilote Génération Stunt
Mitjet International : Povilas Jankavicius et Sébastien Seveau se partagent les victoires à Dijon-Prenois

© Hugues Laroche

Course 4, dimanche : Sébastien Seveau double la mise grâce à 16 millièmes d’avance !
Incroyable. Cela résume bien ce week-end et cette quatrième course au suspense fou. Parti depuis la pole position, Povilas Jankavicius (Arctic Energy) a résisté dans le premier tour avant de céder le leadership à Sébastien Seveau (Génération Stunt). Deux tours plus tard, P. Jankavicius retrouve les commandes mais S. Seveau est toujours bien présent. A l’aspiration à la sortie du dernier virage, S. Seveau se décale avant la ligne d’arrivée qu’il franchit avec 16 millièmes d’avance sur P. Jankavicius ! C’est le même scénario qui avait permis à ce dernier de s’imposer en course 1…

Sébastien Loiret poursuit sur sa lancée en remportant une troisième victoire Gentleman consécutive, devançant Sébastien Pineau (MV2S Racing) et Le Tone (Mitjet).

Au terme de ce week-end sur le circuit de Dijon-Prenois, la lutte pour le championnat est très serrée avec Povilas Jankavicius qui compte seulement 2 longueurs d’avance sur Sébastien Seveau. Rendez-vous du 24 au 26 septembre à Magny-Cours, toujours dans le cadre de l’Ultimate Cup Series, pour le troisième round à ne manquer sous aucun prétexte !
“Les pilotes nous ont offert de magnifiques batailles très propres en piste sur ce circuit propice à l’aspiration. Deux pilotes se détachent, Povilas Jankavicius et Sébastien Seveau, mais Fabien Perdu a également été fantastique et les luttes pour les podiums ont été exceptionnelles. Il faut aussi souligner les passes d’armes dans la catégorie Gentleman ! Nous avons fait l’effort de proposer la retransmission en direct toute la saison et les téléspectateurs ont ainsi pu assister à des courses très disputées. Nous attendons un très beau plateau d’une vingtaine de Mitjet à Magny-Cours.” Stéphane Roux, directeur général de Mitjet International.
D’après le communiqué de presse.