Elle est l’une des nouvelles têtes figurant sur la liste des engagés de la saison 2019 des European Le Mans Series. A 25 ans, Michelle Gatting s’apprête à découvrir le championnat européen avec Kessel Racing. La danoise, qui partagera le baquet d’une Ferrari 488 GTE avec Rahel Frey et Manuela Gostner, a répondu à nos questions.

Celle-ci connaît déjà le team suisse et ses équipières, puisqu’elle a défendu les couleurs de Kessel aux 12 Heures d’Abu Dhabi en décembre dernier. Avec une 2e place en catégorie Pro Am, le week-end émirati de Gatting, Frey et Gostner avait été couronné de succès. Cette expérience constitue un plus pour Michelle Gatting, au moment d’aborder la saison : « J’ai effectué deux jours d’essais avec Kessel à Misano, où j’ai rencontré l’équipe, Deborah Mayer, et mes deux coéquipières. A la suite de ce bon test, nous avons été invités aux 12 Heures d’Abu Dhabi, qui a été une formidable expérience avec une équipe hautement professionnelle ».

Michelle composera avec Rahel Frey et Manuela Gostner le premier équipage intégralement féminin de l’histoire de l’ELMS. « C’est évidemment quelque chose qui rend fier, lorsqu’il est dit que je suis un pilote en concurrence avec d’autres » affirme la native d’Aarhus. « Je ne suis pas une personne qui prend le genre en grande considération. Je suis fière de faire partie du premier lineup féminin, et je suis certaine que nous allons en surprendre positivement plus d’un ».

Après trois saisons passées en Danish Thundersport Championship, une victoire et dix podiums à la clé, elle s’apprête à faire ses premiers pas en championnat d’Europe : « Je suis très enthousiaste à l’idée de courir sur les grands circuits européens. Ce sera une saison difficile, car nous devons tous apprendre à nous connaître, mais nous avons déjà démontré notre potentiel aux 12 Heures d’Abu Dhabi, et je suis convaincue que nous ferons de notre mieux pour continuer sur cette voie ».

La pilote danoise conclut en évoquant ses autres possibilités pour la saison 2019 : « J’ai l’espoir de courir autant que je le pourrai, avec Kessel, mais je n’hésiterai pas si d’autres opportunités se présentent également. Kessel Racing m’apporte beaucoup de soutien dans ma carrière, et évidemment, mon but est de prendre part à autant de courses que possible avec eux, en espérant que cela puisse m’ouvrir quelques portes chez Ferrari ».

A ce programme en ELMS s’est ajouté un engagement en Asian Le Mans Series, puisque Michelle Gatting prendra part aux 4 Heures de Sepang le 24 février prochain. Elle sera épaulée par Katherine Legge et Margot Laffite, équipage soutenu par Richard Mille.