Mathieu Martins a été sélectionné cet hiver pour intégrer la Filière Endurance mise en place par Jean-Bernard Bouvet. Dans ce cadre-là, il dispute la saison 2020 de la Ligier European Series (LES) au volant d’une Ligier JS2 R alignée par M Racing.

Entre deux épreuves de LES, nous avons retrouvé le jeune pilote en Fun Racing Cars, chez Orhès Racing, là où il a fait ses premières armes les années précédentes…

 « J’ai commencé en Fun Cup chez Orhès Racing avec mon père dans la catégorie Corporate. » nous confie Mathieu Martins qui a fêté ses 19 ans lundi dernier. « J’ai ensuite pu rouler en fin de saison avec Olivier Pernaut, Benjamin Rivière et Olivier Porta où on jouait la gagne au classement général. Nous avons d’ailleurs pu réaliser quelques belles performances ! A côté de cela, j’ai pu découvrir la Ligier JS2 R en Ligier JS Cup France l’an dernier, avec mon père. Grâce à cela, je commence à bien connaître la voiture. »

Mathieu Martins : "mon apprentissage porte ses fruits chaque week-end"

© Jérôme Contou / Underground Pictures

Mathieu Martins n’a pas tardé à s’illustrer sur la scène européenne puisqu’il s’est imposé à Spa-Francorchamps lors de la deuxième épreuve de la Ligier European Series.

« La saison de Ligier European Series a commencé au Castellet avec un week-end compliqué. On a ensuite enchaîné à Spa-Francorchamps où j’ai roulé seul et où tout s’est très bien passé. J’ai terminé deuxième de la première course et j’ai remporté la deuxième donc j’étais vraiment très heureux. La voiture était très bien préparée et je suis ravi du niveau de performance que nous avons montré. Je suis impatient de retourner au Castellet le week-end prochain en espérant pouvoir poursuivre sur cette lancée. »

Mener à bien ce programme dans le cadre de la Filière est un plus ?

« La Filière m’apporte les bagages nécessaires à la fois sur la piste et en dehors pour devenir un jour pilote professionnel. Cela se matérialise par différents cours comme l’anglais, la sophrologie, la préparation physique et mentale. Je sens que mon apprentissage porte ses fruits chaque week-end. J’apprends beaucoup de choses à l’institut et j’essaye de les appliquer en piste.»

Comment voyez-vous votre avenir à court terme ?

« J’aimerais bien rester en GT. L’idée est de refaire une saison en Ligier European Series l’année prochaine pour poursuivre mon apprentissage en vue d’un programme plus relevé la saison suivante. »

Mathieu Martins : "mon apprentissage porte ses fruits chaque week-end"

Mathieu Martins et Olivier Pernaut
© Jérôme Contou / Underground Pictures

Outre son programme en Ligier European Series avec M Racing et quelques piges en JS Cup France chez Orhès Racing, Mathieu Martins poursuit ses études.

« Je suis étudiant à l’ITM Graduate School, basée dans le technoparc du Mans, où je prépare un bachelor en management des équipes techniques. Les cours à l’institut se déroulant durant les vacances ou les week-ends, j’arrive à concilier les deux. »