Pas besoin d’un championnat réservé aux femmes pour les voir en compétition et on ne peut que s’en féliciter ! Margot Laffite, Michelle Gatting et Katherine Legge disputeront la finale de l’Asian Le Mans Series dans les prochaines semaines.

Cet équipage féminin, soutenu par Richard Mille, sera en lice aux 4 Heures de Sepang, du 22 au 24 février, au volant d’une Ligier JS P3. L’objectif du président de la commission Endurance de la FIA est d’ouvrir le sport auto aux femmes, comme pilotes mais aussi en tant qu’ingénieurs, stratèges, mécaniciennes etc.

« Vous dire que la présence de cet équipage 100% féminin composé de Katherine Legge, de Margot Laffite et Michelle Gatting, lors des 4 Heures de Sepang me surprend serait inexact, » a confié Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest. « En endurance et notamment aux 24 Heures du Mans, nous avons toujours encouragé la pratique du sport automobile pour les hommes comme pour les femmes, pour les pilotes sans distinction. En 1930, aux 24 Heures du Mans, deux femmes, Odette Siko et Marguerite Mareuse étaient d’ailleurs au départ et ont terminé dans le top 10, 7e de cette édition. Depuis, 59 femmes ont participé à la classique de l’endurance et pour tous les métiers de la compétition automobile, nous avons toujours encouragé les vocations des femmes. »


« Aussi pour moi, la présence de ces trois jeunes pilotes dans un prototype pour la finale de l’Asian Le Mans Series n’est pas une surprise mais une très bonne surprise, »
poursuit-il. « Je remercie et soutiens Richard Mille dans son projet et son implication. La qualité de ce trio, son expérience et sa diversité ne pourront que jouer un rôle moteur, motiver et entrainer toutes celles qui sont tentées par l’aventure Endurance, au volant ou autour de la voiture, avec pour objectif de disputer la course la plus difficile au monde, les 24 Heures du Mans. Avec Richard Mille, nous partageons ces convictions. »