José Maria Lopez, Kamui Kobayashi et Mike Conway remportent les 8 Heures de Bahreïn pour la deuxième fois cette saison. L’équipage de la Toyota TS050 Hybrid #7 a dominé la course de bout en bout après avoir signé la pole position.

La course en LMP1 est très simple à résumer puisque la Toyota #7 a tout simplement bouclé tous les tours en tête de la course. Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Brendon Hartley n’ont rien pu faire pour défendre leurs chances de victoire, mais surtout leurs chances de titre. En effet, le trio de la Toyota #8, leader à l’amorce du week-end, perd le Championnat du Monde d’Endurance de la FIA au profit de leurs équipiers. Les deux voitures sont séparées par plus d’une minute sur la ligne d’arrivée.

La lutte pour la victoire en LMP2 a été acharnée de bout en bout et ce, jusque dans les dernières minutes ! Pas moins de quatre équipes se sont passées le leadership avec United Autosports qui a ouvert le bal, puis Jackie Chan DC Racing, Signatech Alpine Elf ensuite et enfin JOTA.

Dans les huit dernières minutes, Gabriel Aubry a été l’auteur d’un dépassement remarquable dans le virage 10 qui lui a permis de hisser l’Oreca 07 #37/Jackie Chan DC Racing en tête des LMP2, face à Antonio Felix da Costa. Le pilote français a ensuite creusé l’écart pour s’imposer sur la ligne d’arrivée. C’est une belle façon de terminer l’année pour Gabriel Aubry et ses coéquipiers Ho-Pin Tung et Will Stevens qui sont passés près de la victoire à plusieurs reprises. Ils s’imposent donc devant l’équipage de l’Oreca #38/Jota tandis que Racing Team Nederland complète le podium.

Partie en pole position, la Porsche 911 RSR #92 a toujours été aux avant-postes durant l’intégralité de la course. Michael Christensen et Kevin Estre ont d’ailleurs terminé chaque heure de ces 8 Heures de Bahreïn en tête pour décrocher leur deuxième victoire cette saison. Porsche GT Team réalise un doublé grâce à la deuxième place de la #91. La troisième place revient à la Ferrari 488 GTE #71/AF Corse.

La victoire de la catégorie LMGTE Am a été remportée par la Porsche 911 RSR #56/Team Project 1. Tous les regards sont tournés vers la deuxième place qui offre le titre à Emmanuel Collard, François Perrodo et Nicklas Nielsen sur la Ferrari 488 GTE #83/AF Corse. L’Aston Martin Vantage #90/TF Sport, arrivée en tête du classement LMGTE Am, a longtemps joué la victoire avant de devoir passer par les stands pour un changement de disques de frein.

La saison 8 du FIA WEC est désormais terminée, rendez-vous à Sebring en mars 2021 pour le début d’une nouvelle ère, celle du LMH.

Retrouvez le classement complet de la course ICI.