L'IMSA WTSC contraint de restreindre le nombre d'engagés sur certaines manches ?

© Jake Galstad / LAT Images

L’engouement pour l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship n’a jamais été aussi fort et cela se traduit par une hausse des engagements à l’année. L’instance dirigeant a d’ores et déjà enregistré 37 inscriptions pour la campagne 2019 et pourrait être amenée à plafonner le nombre d’engagés lors de certaines manches.

Avec des voies des stands ne pouvant accueillir que 40 voitures à Mid-Ohio et au WeatherTech Raceway Laguna Seca, des mesures de restriction pourraient être prises pour la première fois depuis la saison inaugurale du championnat, en 2014.

Les équipes fidèles et/ou engagées en Michelin Endurance Cup ou en WeatherTech Sprint Cup seront prioritaires si une sélection doit s’effectuer.

« Bien que nous ne soyons pas encore dans une situation où des restrictions soient nécessaires, nous pensons qu’il est important que nos engagés soient informés de cette situation et comprennent les critères que nous utiliserions si cela devenait nécessaire, » a précisé Simon Hodgson, vice-président de l’IMSA. « C’est un bon problème et cela témoigne de l’attractivité de notre WeatherTech Championship. Notre 50e anniversaire s’annonce sous les meilleurs auspices. »