Les Total 24 Heures de Spa approchent à grands pas et les derniers détails sont désormais connus. La 72e édition de la classique belge se déroulera ainsi les 24 et 25 octobre à huis clos, en raison des restrictions liées à la situation sanitaire.

L’idée d’ajouter une 25e heure pour les fans présents sur place n’ayant plus de sens, l’épreuve retrouvera son format de 24 heures. En effet, dans la nuit de samedi à dimanche, nous passerons à l’heure d’hiver (- 1h) et donc l’heure du départ (15h30), sera différente de l’heure d’arrivée (14h30).

« Depuis l’arrivée de l’édition 2019, nous avions imaginé cette nouvelle édition des Total 24 Hours of Spa – la 20e de l’ère GT – comme un festival automobile. » déclare Laurent Gaudin, Manager Général des Total 24 Heures de Spa. « Nous avions prévu la présentation de nouveaux modèles, des expositions, des parades, un concert plus important et de nombreuses initiatives pour permettre au public d’être plus proche et plus impliqué que jamais dans l’événement. Malheureusement, la crise sanitaire – avec, aussi, ses répercussions financières – nous a obligé à reporter nos ambitions.

Nous nous sommes alors remis au travail avec l’objectif d’apporter un vent nouveau à cette édition organisée en octobre. Nous avons imaginé de nouveaux projets : des espaces à la fois couverts et festifs pour le public, des navettes permettant de découvrir les coulisses du circuit, un éclairage renforcé, des rencontres avec des acteurs clés, etc.

 Dans ce cadre-là, et vu cette date exceptionnelle avec le passage à l’heure d’hiver, nous avions annoncé notre volonté de rouler une heure en plus. Nous étions optimistes et nous pensions – peut-être naïvement – que le virus serait derrière nous à cette période de l’année. Comme ce n’est malheureusement pas le cas et que les fans ne pourront pas nous rejoindre, nous avons décidé de revenir au format initial. »