L’ACO a profité de la 88e édition des 24 Heures du Mans pour dévoiler les spécifications générales de la réglementation LMDh qui entrera en vigueur en 2022, au sein de la catégorie Hypercar en FIA WEC et aux 24 Heures du Mans, ainsi qu’en IMSA.

Cette réglementation s’articule autour de trois principes :

Coûts raisonnables : Objectif atteint après avoir décorrélé le budget des performances (1 million d’euros sans moteur)

Design de la voiture : La stylisation de la carrosserie était un important pour les constructeurs afin de mettre en valeur leur marque

Système hybride : L’élément clé de ce règlement élément