Les Fynuo seront pour la première fois de leur histoire en piste dans les rues de Pau ce week-end à l’occasion de la seconde manche du Championnat de France des Circuits.

Après avoir dominé la manche d’ouverture sur le circuit de Nogaro il y a quelques semaines, Nicolas Cannard du HMC Racing, Champion 2017, voudra absolument confirmer ses bonnes performances, mais en Funyo il y a toujours des surprises et l’on se souvient de la saison passée où à chaque fin de meeting le classement provisoire changeait de leader.

Le Champion en Titre, Aurélien Robineau pensionnaire du Bleu Mercure Racing, ainsi que ses équipiers, Cédric Gardin, Patrick Seille ou Éric Tessier, ne le laisseront pas prendre trop d’avance sur ce début de saison.

La nouvelle équipe AMGV Sport Racing et ses pilotes expérimentés ont eu l’occasion de grimper sur les plus hautes marches des podiums lors de la course d’ouverture à Nogaro ou des saisons précédentes, Jonathan Dessens, ex-rallyeman, et Frédéric Fauchere, viendront se mêler certainement à la lutte pour les places d’honneur tout comme le vendéen Tugdual Rabreau et les bretons Nicolas Sturm et Yves Orhant.

À suivre aussi la lutte dans la catégorie « Gentleman » avec le rapide Édouard Hery face aux pilotes HMC Racing Christian Camboulive, Frank Lefevre et Olivier Gauclere que seuls 8 petits points séparent.

Pau ne serait pas Pau sans ses pilotes locaux, et en Sprint Cup by Funyo ils ont même une équipe de pointe avec le team de Benjamin Diaz « Pôle-Position 81 » emmenée par ses 2 leaders Denis Cassou et Stéphane Codet. Après avoir obtenu ses 2 premiers podiums dans la série à Nogaro, l’équipe Paloise comptera aussi sur la pointe de vitesse d’un tout jeune pilote de seulement 16 ans, Édouard Cauhaupe, qui effectuera un double programme sur ces 3 jours de compétition la Funyo et le GT4. Édouard sera l’un des plus jeunes pilotes à prendre le volant des prototypes de Romain Angebeau depuis 2012.

34 pilotes ultra-motivés (dont 2 réservistes) vont découvrir le circuit tracé autour du Parc Beaumont ce week-end, avec 4 courses de 20 minutes au programme, tous les ingrédients sont réunis pour nous offrir des batailles intenses sur la piste. 

D’après le communiqué de presse