© John Rourke – Adrenal Media

Le team WRT prendra part en 2021 au Championnat du Monde d’Endurance de la FIA avec une Oreca 07 dans la catégorie LMP2. C’est la première fois que l’écurie de Vincent Vosse s’engage dans un championnat prototype, même si elle a déjà fait son apparition dans la catégorie LMP2 lors des 4 Heures de Spa 2016 avec une Ligier JS P2 pour Will Stevens, Laurens et Dries Vanthoor. 

Alors que tous les détails du programme seront annoncés en temps voulu, le Team WRT a confirmé aujourd’hui le premier pilote de son équipage. Il sera expérimenté et rapide, le néerlandais Robin Frijns, qui fait partie de la famille WRT depuis la saison 2015.

Robin Frijns a remporté de nombreux titres en monoplace dont la série FR 3.5 et des victoires en GP2 et en Formule E avant de passer au GT3 et au DTM. Sa relation de longue date avec le Team WRT lui a valu des titres au classement général et en Sprint Cup en Blancpain GT Series, respectivement en 2015 et 2017. Ses coéquipiers seront annoncés sous peu.

« Depuis le tout premier jour de la création du Team WRT, la course automobile et les 24 Heures du Mans font partie de nos rêves et objectifs futurs, déclare Vincent Vosse, Team Principal du WRT. Il ne pouvait en être autrement pour un vrai amateur de course. Jusqu’à présent, il n’y avait pas eu l’occasion d’être présent avec le niveau d’ambitions et d’objectifs que nous recherchons toujours, mais maintenant, après onze ans, le moment est venu et nous avons une opportunité correspondant à notre stratégie. 

© Pascal Saivet – Vision Sport Agency

Bien que nous restions bien sûr pleinement engagés dans nos différents programmes GT, avec ce programme LMP2, nous nous embarquons dans une nouvelle aventure, que nous voulons être longue et aussi passionnante et fructueuse que les chapitres précédents de l’histoire du Team WRT. Nous abordons ce nouveau défi avec la plus grande motivation et avec beaucoup d’humilité. Nous sommes une équipe réputée et avons de l’expérience en endurance, mais nous savons vraiment que c’est un défi différent et un nouveau terrain de jeu. »

 « J’ai vraiment hâte de retrouver l’équipe WRT, ajoute Robin Frijns. Nous avons eu beaucoup de succès dans le passé, réussissant tout de suite. Nous avons remporté deux titres en Blancpain GT Series, un au général et un en sprint, et l’objectif est désormais de remporter des courses tout de suite, comme nous l’avons fait en GT3. »

L’annonce du retour d’Audi aux 24 Heures du Mans dans la catégorie LMDh en 2023 a du faire réfléchir du coté du team belge qui aimerait forcément s’engager dans la catégorie reine.