On se souvient tous des pénalités qui ont bouleversé les podiums des dernières éditions 24 Heures du Mans. Cette année, aucun podium n’a évolué depuis l’arrivée de la course dimanche 20 septembre 2020.

Les vérifications techniques effectuées lundi n’ont révélé aucune infraction et le classement de la 88e édition est désormais définitif. Seule l’Oreca 07 #42 du Cool Racing a perdu une place entre les deux classements car Alexandre Coigny a piloté au-delà des 4 heures maximums autorisées sur une période de 6 heures.