La victoire et le titre pour United Autosports, Albuquerque et Hanson aux 4 Heures de Monza

© Daniele Pirovano

Les 4 Heures de Monza, quatrième et pénultème manche de la saison 2020 de l’European Le Mans Series, ont été remportées par United Autosports.

La statistique est simple, l’écurie britannique a remporté toutes les courses depuis le début de saison ; la troisième consécutive pour Filipe Albuquerque et Phil Hanson qui, après le titre en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, sont Champions d’Europe avant même la finale à Portimao.

Phil Hanson s’est retrouvé dans une situation plus que fâcheuse au départ en chutant au 13e rang du classement général après la première chicane. Le pilote britannique, qui s’élançait en pole, est passé par le bac à graviers et a vu ses camarades le dépasser. L’équipage et l’équipe ne se sont pas laisser abattre et ont su remonter la pente pour revenir dans le top 3 à mi-course.

Les 4 Heures de Monza, quatrième et pénultème manche de la saison 2020 de l’European Le Mans Series, ont été remportées par United Autosports.

© Daniele Pirovano

Après une très bonne lecture et une maitrise parfaite de la course, l’équipage de l’Oreca 07 #20/High Class Racing a dominé la première partie de la course. Un choix stratégique a été effectué par l’écurie danoise durant un Full Course Yellow en s’arrêtant une fois de plus au début de la troisième heure. Ce choix ne s’est pas avéré payant puisqu’Anders Fjorbach n’a pas été en mesure d’aller chercher les deux Oreca 07 #22 et #32 de United Autosports.

La magnifique prestation du High Class Racing ne sera même pas récompensée par un podium puisque Ben Hanley, sur l’Oreca 07 #27/DragonSpeed USA, a trouvé l’ouverture sur Anders Fjordbach dans la dernière demi-heure. C’est un premier podium LMP2 en European Le Mans Series pour le jeune Français Charles Milesi qui faisait une pige ce week-end chez DragonSpeed, aux côtés de Ben Hanley et Henrik Hedman. Pour la petite histoire, c’est le seul Français à monter sur un podium à l’issue de la course.

La victoire et le titre pour United Autosports, Albuquerque et Hanson aux 4 Heures de Monza

© Daniele Pirovano

La catégorie LMP3 aura quasiment été dominée de bout en bout par Martin Hippe, Nigel Moore et Dino Lunardi au volant de la Ligier JS P320 #13 d’Inter Europol Competition. C’est la première victoire de cet équipage qui s’impose avec 20 secondes d’avance sur l’équipage de la Ligier #11/Eurointernational.

La victoire et le titre pour United Autosports, Albuquerque et Hanson aux 4 Heures de Monza

© Daniele Pirovano

Victoire nette et sans bavure de la Ferrari 488 GTE #74 du Kessel Racing, pilotée par David Perel, Nicola Cadei et Michael Broniszewski. Les trois hommes ont su être réguliers malgré les assauts de leurs concurrents, dont les pilotes de la Porsche 911 RSR #77/Proton Competition qui terminent deuxièmes. Soulignons la troisième place de l’équipage féminin de la Ferrari #83/Iron Lynx, composé de Manuela Gostner, Michelle Gatting et Rahel Frey.

Retrouvez le classement complet de la course ICI.

A noter que les meilleurs tours en course effectués dans chaque catégorie sont plus rapides que les records effectués l’an dernier :

Meilleur temps LMP2 : 1:35.988 (G-Drive Racing)

Meilleur temps LMP3 : 1:45.344 (Realteam Racing)

Meilleur temps LMGTE : 1:47.674 (Proton Compétition)