© HMC

Après la première manche du championnat Endurance sur le circuit du Val de Vienne il y a quelques semaines, les Funyo étaient de retour en piste ce week-end à l’occasion des Coupes de Pâques sur le circuit de Nogaro pour le lancement de la Sprint Cup by Funyo, en support du championnat de France des circuits FFSA GT.

Avec 35 prototypes Funyo et 41 pilotes engagés, le spectacle était assurer avec quatre courses de 20  minutes au programme du week-end. 

Nicolas Cannard, champion Funyo 2017, pilote du team HMC Racing, s’est emparé des quatre victoires ce week-end et prend donc la tête du championnat, laissant les autres pilotes se battre entre eux pour le podium.

À ce petit jeu c’est Jonathan Dessens, AMGV Sport Racing, qui fut le plus régulier et repart du Gers avec la seconde place provisoire au classement général, juste devant le champion Funyo 2018, Aurélien Robineau, du team Bleu Mercure Racing.

Notons les belles performances de Laurent Cazenave, du nouveau team en Funyo Pôle Position 81, qui partageait le volant avec Claude Degremont, tout comme Yann Burguet et Renaud Malinconi, Sprint Motorsport, qui ne se sont pas privés de se mêler à la lutte pour les places d’honneur avec les 3 premiers du classement provisoire.

Plusieurs pilotes de la Sprint Cup by Funyo se sont fait remarquer lors des quatre courses du week-end comme, Stéphane Codet, Cédric Gardin, Tugdual Rabreau , Frédéric Fauchère, Denis Cassou ou encore Philippe Roth vainqueur 3 fois du classement espoir devant Cyril Léger.

En catégorie «Gentleman», quatre pilotes se sont partagés les places des podiums. Frank Lefèvre, HMC Racing, prend la tête du classement provisoire avec Edouard Héry, AMGV Sport Racing, et Christian Camboulive repart de Nogaro 3eme du podium provisoire.

Romain Angebeau, Directeur de Funyo : « Nous avons passé un super week-end de courses. SRO et le circuit de Nogaro nous ont mis en place une organisation parfaite, digne du championnat de France des circuits. Nos clients étaient ravis de participer à cet événement Les Pilotes Funyo nous ont offert du très beau spectacle tout le week-end Nous avons hâte d’être à Pau. »

Retrouvez le classement général du championnat ICI après ce premier week-end de la saison.

Rendez-vous maintenant dans trois semaines à l’occasion du Grand Prix de Pau, une première pour les prototypes Funyo, où quelques nouvelles têtes pourraient venir se mêler à la victoire et troubler les prétendants au titre de champion Sprint Cup by Funyo 2019.