Absent depuis 10 ans du circuit Gardois, la Sprint Cup by Funyo fait son retour grâce au Championnat de France des Circuits-FFSA des 6 et 7 Juillet prochains. Les 2 premiers courses de Nogaro et de Pau ont vu pas moins de 4 vainqueurs différents se partager les lauriers.

Le somptueux et vallonné circuit gardois de Lédenon est taillé « sur mesure » pour les sport-prototypes et les joutes spectaculaires des pelotons de Funyo SP05 (270cv). La Sprint Cup by Funyo réunit 36 concurrents cette année. Tous les ingrédients sont donc réunis pour nous offrir des batailles disputées sur une piste que beaucoup connaissent mais sans y avoir posé les roues depuis 2009 ! Les 4 courses sur le circuit de Ledenon (2 le samedi et 2 le Dimanche) donneront une 1ère indication sur les concurrents au titre de Champion de France à mi- saison.

Le Sudiste Jonathan Dessens (team AMGV) mène le championnat d’une courte tête devant les Champions 2017 et 2018, Nicolas Cannard (HMC) et Aurélien Robineau (Bleu Mercure Racing) seuls 12 petits points les séparent ! Les trois leaders devront se méfier dans le Gard de Laurent Casenave (Pôle-Position 81), Sosthène Rousseau (AVP) Stéphane Codet, son compagnon d’écurie Denis Cassou (Pôle Position 81) et Cédric Gardin (Bleu Mercure Racing) tous prétendants à la plus haute marche du podium.

Les pilotes « Espoirs » comme Édouard Cauhaupé 17 ans seulement (Pôle Position 81), Cyril Leger ( J&L Pure Racing) ou encore Nicolas Siebenschuh (AMGV) ainsi que les « Gentlemen » comme Édouard Hery (AMGV), Franck Lefevre (HMC) et Christian Camboulive (HMC) ont également leur propre classement et leur mot à dire. La Bataille aura donc lieu à « tous les étages » sur le circuit Gardois. Cette 3ème manche Sprint Cup by Funyo s’annonce riche en intensité, avec de gros enjeux à la clef pour les pilotes et les teams. Il va falloir être malin, rapide et ne pas se déconcentrer tout au long des 4 courses de 20 minutes.

Le règlement de la Sprint Cup by Funyo est extrêmement restrictif en matière de coûts et limite les concurrents à l’utilisation de seulement 4 pneus Michelin pour 2 meetings complets et 8 courses ! La manche de Lédenon verra donc les 36 concurrents monter de nouveau des pneus neufs. Les records du tour devraient être battus durant le weekend Gardois.

D’après le communiqué de presse