Les membres du Conseil mondial du sport automobile se sont réunis en visio-conférence pour la deuxième réunion de 2020. Présidée par Jean Todt, président de la FIA, la conférence a permis d’entériner certains aspects des différents championnats FIA.

En ce qui concerne le Championnat du Monde d’Endurance, le WMSC a approuvé les modifications du règlement technique de la catégorie Le Mans Hypercar. Ces changements se concentrent sur trois domaines clés : la puissance, le poids et le contrôle des performances aérodynamiques.

Concernant la puissance, la valeur maximale des Hypercars a été abaissée de 585 kW à 500 kW. Outre cette baisse de la puissance, le poids minimum des voitures passe de 1 100 kg à 1 030 kg. Ces deux changements ont pour but d’améliorer la rentabilité du développement et de l’exploitation des voitures.

Un système unique d’équilibre des performances garantira l’équité sportive entre les Le Mans Hypercar et Le Mans Daytona « h ». Elles évolueront dans la même fenêtre de performance.

Rappelons que le LMDh sera basé sur l’un des quatre châssis qui seront disponibles. Un système hybride commun à l’arrière, d’un constructeur, propulsera ces voitures.