Après Aston Martin et Toyota qui ont déjà annoncé leur engagement dans la nouvelle catégorie Hypercar, plusieurs constructeurs se disent intéressés par ce nouveau règlement mis en place par la FIA et l’ACO pour la saison 2020-2021.

Après avoir arpenté la Nordschleife et les 24 Heures du Nürburgring pendant de nombreuses saisons, la Scuderia Cameron Glickenhaus devrait faire son arrivée en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA et aux 24 Heures du Mans avec la SCG 007 dès la saison 2020-2021.

Dendrobium a présenté il y a quelques jours lors des 24 Heures du Mans, la Dendrobium D1, une voiture 100% électrique qui ne répond pour le moment pas à la règlementation Hypercar. Cependant, Nigel Gordon-Stewart, le dirigeant de Dendrobium, aimerait bien voir sa voiture au Mans, cette dernière étant facilement convertible en véhicule hybride : « En lisant la nouvelle réglementation de l’ACO pour 2020 et 2021, l’idée d’une version hybride a semblé séduisante, dit-il. J’en ai parlé à Steve Randall (ingénieur châssis de la D1), et je lui ai demandé : ‘’et si tu faisais deux voitures finalement ?’’ Une électrique, une hybride ».

La société Koenigsegg est également sur les rangs pour présenter sa Jesko, une hypercar développant 1600 ch, comme l’explique Christian Von Koenigsegg : « La première ébauche de règlement excluait vraiment la possibilité que l’on puisse courir. Nous avons donc gelé nos efforts. Le nouveau règlement semble bien plus faisable de premier abord, mais nous n’avons pas encore pris le temps de l’évaluer entièrement. L’intérêt persiste de notre côté, mais nous n’avons aucune annonce à faire pour le moment. »

Mclaren réfléchit activement à lancer son programme, si c’est le cas, une annonce devrait avoir lieu pour la fin de l’été. Ferrari et Mercedes sont également en pleine réflexion. Affaire à suivre…