En s’imposant sur le VIRginia International Raceway, Nick Tandy et Patrick Pilet remportent leur troisième victoire cette saison. Le duo de la Porsche 911 RSR #911 offre aussi le sixième succès en huit courses à Porsche qui caracole en tête du championnat des constructeurs, des équipes et des pilotes.

Après son erreur hier en qualifications, Nick Tandy avait à cœur de se rattraper ce qu’il a très bien fait au départ. Parti depuis la sixième place, le pilote de la Porsche 911 RSR #911 a jailli à la deuxième place derrière son coéquipier de la voiture sœur #912. Les deux Porsche ne sont ensuite pas lâchées durant les 2h40 de course mais se sont échangées le leadership au gré des arrêts aux stands.

La première vague fut quelque peu anticipée suite au pneu de la BMW #96/Turner Motorsport qui installé au milieu de la ligne droite opposée suite à un contact avec la Lamborghini #48/Paul Miller Racing quelques virages plus tôt.

Les mécaniciens œuvrant sur la Porsche #911, alors deuxième à l’entrée des stands, ont été plus efficaces que ceux de la voiture sœur puisque Patrick Pilet, prenant qui plus est le relais de Tandy, est ressorti en tête devant Laurens Vanthoor, restant au volant de la #912. Les deux hommes se sont livrés à une petite passe d’armes à la relance, sans changement de leader.

Lors du deuxième arrêt, les deux Porsche sont toujours sur une stratégie décalée et la #912 et Vanthoor reprennent les commandes. Rebelotte lors du troisième et dernier arrêt. Nick Tandy s’arrête le premier alors qu’il est deuxième et parvient à récupérer l’avantage sur Earl Bamber et la #912 quelques tours plus tard.

Alors que les deux Porsche 911 RSR comptaient plus de 30 secondes d’avance sur le reste du plateau, la sortie de piste de l’Acura NSX GT3 #57/Meyer Shank Racing, alors pilotée par Katherine Legge, dans le virage 9, a engendré une neutralisation. Les écarts ont donc été réduits à néant à moins de 20 minutes de la fin de course.

Les 10 dernières minutes ont donc été intense avec une relance à moins de neuf minutes de l’arrivée. Le peloton n’a jamais été aussi resserré mais les Porsche conservent les avant-postes. Tandy a filé vers la victoire, franchissant la ligne d’arrivée avec 7 dixièmes d’avance sur Bamber et la voiture sœur #912.

A noter l’accrochage entre Antonio Garcia, sur la Corvette C7.R #3, et Dirk Müller, sur la Ford GT #66, à moins d’une heure de l’arrivée. Cela n’a pas empêché Garcia et Jan Magnussen de monter sur la troisième marche du podium pour le compte du Corvette Racing. Quatrième place pour l’équipage de la #4, suivi par les deux Ford GT et les deux BMW M8 GTE.

IMSA WTSC – VIR : domination Porsche, Pilet et Tandy l'emportent !

© Jake Galstad / LAT Images

Alors que la plupart des équipes GTD ont fait le choix d’une stratégie à trois arrêts, Pfaff Motorsports a fait le parie de deux arrêts pour sa Porsche 911 GT3 R #9. Le risque n’a pas payé pour Hargrove et Robichon qui échouent au pied du podium. Jeroen Bleekemolen et Ben Keating ont mené la Mercedes AMG GT3 #33/Riley Motorsports jusqu’à la victoire, juste devant l’Acura NSX GT3 #86/Meyer Shank Racing. C’est dans les derniers tours que Toni Vilander est parvenu à placer la Ferrari 488 GT3 #63/Scuderia Corsa à la troisième place face à la Porsche #9.

La pénultième épreuve de l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship se tiendra du 13 au 15 septembre à Laguna Seca.

Retrouvez le classement complet de la course ICI.