La convergence ACO-IMSA est sur de bons rails et les premiers détails technique de la plateforme commune naissante, Le Mans Daytona h (LMDh), ont été présentés.

Il sera ainsi possible pour un concurrent s’engageant en LMDh de pouvoir disputer l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship et le Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, et donc les 24 Heures du Mans, aux côtés des LMH (Le Mans Hypercar).

Les performances entre LMDh et LMH seront équilibrées grâce à une Balance de Performance (BoP).

S’il est donc possible de disputer les deux championnats en LMDh, qu’en est-il du LMH ? Dans le communiqué de ce jeudi, il est précisé que « l’IMSA accueillera les voitures LMDh tout en étant ouvert à la participation des principaux constructeurs automobiles en LMH, une fois validées leurs performances sur les circuits IMSA ».