L’Oreca 07 IDEC Sport Racing vient d’être confirmée parmi les 60 engagés de la 87ème édition des 24 Heures du Mans, les 15 et 16 juin 2019. Paul Lafargue, Memo Rojas et Paul-Loup Chatin se partageront le volant de l’auto tout au long de la saison European Le Mans Series et aux 24 Heures du Mans.

Après avoir signé la pole position de l’édition 2018 et fait partie des leaders LMP2 avant un abandon sur casse mécanique, les attentes d’IDEC Sport Racing sont grandes avant de prendre le départ de ses troisièmes 24 Heures du Mans.

« C’est la course qui me fait rêver! J’adore piloter, c’est ma passion, mais avoir les 24H du Mans dans la saison, ça fait rêver. Je suis toujours aussi humble en arrivant là bas. Il faut respecter ce circuit, tout va plus vite, avec moins d’appui, ça peut avoir des conséquences. C’est la course que j’attends toute l’année et pour laquelle je peux faire des sacrifices, confie Paul-Loup Chatin. La vraie différence avec l’ELMS, c’est de réussir d’être à 100% de ses capacités le samedi à 15 heures. Au Mans c’est un sprint dès le « test day » et ça dure sur quinze jours, entre les points presse, les sessions d’autographe, les sessions de nuit. Il ne faut pas être fatigué avant le départ. »

La deuxième voiture de l’équipe francilienne, la Ligier JS P217, confiée à Patrice Lafargue, Erik Maris et Stephane Adler est actuellement sixième réserviste pour cette 87è édition de la classique sarthoise.

En 2019, aucune équipe LMP2 ne pourra s’appuyer sur deux voitures pour voir le drapeau à damier. Un choix assumé par Pierre Fillon, président de l’Automobile Club de l’ouest (ACO): « Les choix ont été extrêmement compliqués. Il nous a fallu prendre pourtant une direction. La première a été, pour le LMP2, d’accueillir le maximum de candidatures différentes avant de considérer les 2e voitures présentées. Nous avons voulu donner leur chance au plus grand nombre et récompenser nos fidèles de l’Endurance. »

Les deux équipages IDEC Sport Racing engagés en European Le Mans Series participeront à des essais privés sur le circuit de Barcelone puis au Castellet dans deux semaines afin de préparer au mieux la saison 2019.