Henri Leconte dresse le bilan de son week-end au Mans

© Marc Fleury

Henri Leconte était comme un poisson dans l’eau le week-end sur le circuit Bugatti où les V de V Endurance Series avaient établi leurs quartiers. L’ancien tennisman français a retrouvé le volant de la TVR Griffith 200 qu’il partageait avec le patron du championnat, Eric Van de Vyver et Patrick Brossard.

Il dresse un bilan positif de ses retrouvailles avec la piste …

« C’était fabuleux ! J’ai commencé doucement et j’ai surtout écouté les conseils d’Eric et Patrick. J’ai pu retrouver de bonnes sensations au volant de la TVR qui a plutôt bien fonctionné. On a terminé deuxième de la deuxième course. C’était un truc de fou de monter sur le podium avec en plus une météo capricieuse et une auto qui n’est pas facile à conduire. »

Riton n’a qu’une envie, retourner derrière le volant.

« Si je pouvais y retourner dès ce week-end, j’irais de suite ! La saison du VHC s’est achevée au Mans le week-end dernier et on ne les verra malheureusement pas à Estoril. Je suis à Francfort cette semaine et j’aimerai bien assister à la finale du DTM qui se tient ce week-end à Hockenheim. »

Les pistes pour la saison à venir sont déjà à l’étude …

« Avec Eric nous regardons ce qu’il est possible de faire pour l’année prochaine mais j’aimerais bien disputer une saison complète. Bien sûr je dois encore apprendre et travailler pour être au niveau de la voiture et être au maximum de mes capacités. En tout cas, je suis très motivé et je prends vraiment mon pied au volant ! »

Henri Leconte a aussi insisté sur la convivialité de ces événements.

« L’ambiance des V de V Endurance Series est vraiment incroyable. Je tiens d’ailleurs à remercier toute l’équipe mais aussi les personnes que j’ai pu rencontrer, les journalistes, les personnes du circuit et les restaurateurs. J’ai d’ailleurs pu manger la spécialité locale, les rillettes ! Je me suis vraiment bien amusé durant ce week-end. »