© Jules Benichou – SRO

C’est sous un ciel menaçant au dessus du circuit de Monza que le départ de la première course de la saison Fanatec GT World Challenge Europe a été donné à 15 heures.

Partie depuis la pole position, Mirko Bortolotti au volant de la Lamborghini Huracan GT3 #63 du Orange 1 FFF Racing Team a gardé son avantage au départ sur une piste encore sèche. La course a été neutralisé par un full course yellow vingt minutes après le départ suite à la sortie de piste sous la pluie de Rob Collard dans le baquet de la Mercedes AMG GT3 du RAM Racing, à la sortie de la variante d’Ascari.

Les leaders ont profité de cette neutralisation pour chausser des pneus pluie, mais à la sortie des stands, Mirko Bortolotti a connu un soucis électronique qui l’a obligé à stopper la Lamborghini en bord de piste avant de pouvoir repartir après un redémarrage de la voiture. Cet incident a permis à la Mercedes AMG GT3/AKKA-ASP #88 de Raffaele Marciello de prendre les commandes.

Après une heure de course, Raffaele Marciello possède une seconde d’avance sur la Mercedes AMG GT3/Haupt Racing Team #4 de Maro Engel et Charles Weerts au volant de l’Audi R8 LMS GT3/Team WRT #32. La Mercedes AMG GT3/AKKA-ASP #87 pilotée par Simon Gachet, leader de la catégorie Silver, et la Porsche 911 GT3 R/Dinamic Motorsport #54 de Christian Engelhart complètent le top 5.

Les deux Ferrari 488 GT3/Iron Lynx de Davide Rigon et Côme Ledogar, la Lamborghini Huracan GT3/Emil Frey Racing #163 de Giacomo Altoè et la BMW M6 GT3/Walkenhorst Motorsport #34 de David Pittard suivent au classement. 

L’Audi R8 LMS GT3/Saintéloc Racing #25 d’Alexandre Cougnaud a du abandonner en début de course après un accrochage avec la Mclaren 720S #70 du team Inception Racing pilotée par Brendan Iribe. La Mclaren a elle aussi abandonné.