L’Automobile Club de l’Ouest a confié à GreenGT la fourniture exclusive des groupes motopropulseurs qui équiperont les prototypes de la catégorie hydrogène lors des 24 Heures du Mans 2024. Chaque concurrent sera libre de choisir de quel cœur de pile à hydrogène la voiture sera équipée.

GreenGT fournira, pour chaque voiture engagée, un groupe motopropulseur (batterie, moteurs électriques et leur électronique de puissance, boite de vitesse).
L’ensemble du système pile à combustible qui constitue le cœur de la technologie hydrogène (pile à combustible, hardware et software de contrôle de puissance, compresseurs, système de refroidissement) sera ouvert à la compétition et développé par chaque concurrent. 

Pionnier des solutions électriques-hydrogène de forte puissance, grand pourvoyeur de réponses tangibles à la transition énergétique de la mobilité, GreenGT rejoint Plastic Omnium (réservoirs) et Red Bull-Oreca (châssis) comme fournisseur des composants technologiques principaux qui seront utilisés par les concurrents de la catégorie.

 »Aujourd’hui, la future catégorie Hydrogène se concrétise un peu plus, déclare Pierre Fillon, président de l’Automobile Club de l’Ouest. Le choix de GreenGT s’imposait comme une évidence. Nous travaillons ensemble depuis plusieurs années, et l’expertise accumulée au travers du programme MissionH24 bénéficiera à tous les concurrents qui désireront rejoindre l’aventure. Avec désormais une feuille de route précise et des partenaires de grande qualité, l’ACO poursuit et intensifie sa mission : être acteur de la mobilité durable. »    
 
« Il y a un peu plus de deux ans l’ACO et GreenGT mettaient sur pied le programme MissionH24 afin de préparer l’arrivée de la catégorie Hydrogène aux 24 Heures du Mans 2024, ajoute Christophe Ricard, président de GreenGT. GreenGT est aujourd’hui fier d’annoncer qu’il rejoint, pour la fourniture des groupes motopropulseurs des voitures électriques-hydrogène, des partenaires aussi prestigieux dans leurs domaines respectifs qu’Oreca, Red Bull Advanced Technologies et Plastic Omnium. Le défi est de taille, à la hauteur de l’engagement de GreenGT. »

D’après le communiqué de presse