Graff sera à nouveau sur tous les fronts en 2020 avec plusieurs programmes menés de front, notamment sur la scène européenne, mais pas seulement.

Cet hiver est encore plus studieux que les précédents pour l’écurie francilienne, managée par Pascal Rauturier, puisqu’elle est engagée en Asian Le Mans Series 2019-2020.

L’équipe française, qui avait jusque-là aligné une Norma M30 pour Éric Trouillet, Sébastien Page et David Droux, en alignera une deuxième pour Matthias Kaiser et Rory Penttinen.

« C’est une nouvelle grosse saison qui nous attend » nous a confié Pascal Rauturier avant de prendre la direction de Sepang, théâtre de la troisième épreuve de l’Asian LMS.

Et pour cause, entre l’European Le Mans Series, la Michelin Le Mans Cup, l’Ultimate Cup Series et les 24 Heures du Mans, Graff a de quoi faire. L’équipe a d’ailleurs déjà annoncé ses plans pour l’ELMS, comprenant l’engagement d’une Oreca 07 pour James Allen, Alexandre Cougnaud et Thomas Laurent ainsi qu’une Ligier JS P320 pour Maxime Robin, Arnold et Maxime Robin. Un dossier de candidature pour les 24 Heures du Mans 2020 sera déposé et James Allen sera le chef de fil de l’équipage LMP2.

L’équipe sera aussi engagée en Michelin Le Mans Cup, avec, normalement, deux prototypes. On devrait voir Matthias Kaiser sur l’un des deux, suite à son titre en Ultimate Cup Series et l’engagement qui lui a ainsi été offert par l’Ultimate.

« Le gain en termes de temps au tour n’est pas énorme mais les pilotes, lors d’essais très prometteurs que nous avons réalisés, ont apprécié cette nouvelle génération de LMP3. » nous a précisé Pascal Rauturier. « Nous voulons clairement jouer le haut de l’affiche avec nos équipages mais le niveau en ELMS demeure très élevé et la tâche ne sera pas facile ! »

Graff consolide ses programmes européens et lorgne sur Daytona et l'IMSA

© Hugues Laroche

Du côté de l’Ultimate Cup Series, deux LMP3, dont les châssis seront annoncés dans quelques temps, seront alignées toute la saison dans le Challenge Proto. Les équipages seront annoncés d’ici la fin du mois. De plus, Graff alignera trois F3R au sein du Challenge Monoplace.

Pascal Rauturier nous a également indiqué regarder du côté de l’Amérique du Nord pour 2021. La demande est bien présente pour la catégorie LMP2 de l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship et on pourrait bien voir Graff sur la grille des Rolex 24 Heures de Daytona 2021. Afin de préparer au mieux le terrain, la structure française envisage d’envoyer ses deux LMP3 évoluant en Asie, dès la fin de la saison Asian LMS, pour les engager sur quelques courses en IMSA Prototype Challenge.