Après avoir couvert les Ferrari Finali Mondiali sur le circuit du Mugello, j’ai décidé de rester dans le même état d’esprit et j’ai donc pris la route, ou plutôt le rail, en direction de Maranello. Cette commune de l’Emilie-Romagne est connue de tous les passionnés de sport automobile. Après quelques heures de train, je m’arrête en gare de Modène et je monte aussitôt dans un taxi. Maranello est situé à une vingtaine de kilomètres et différentes options existent pour s’y rendre facilement depuis la ville qui a vu naître Enzo Ferrari.

Plusieurs routes mènent au centre de Maranello mais dans tous les cas, vous saurez rapidement où vous avez mis les pieds. Pour profiter au mieux de votre séjour, je vous recommande de rester au moins une nuit, deux dans l’idéal. Déposez vos bagages à l’hôtel de votre choix et commencez à arpenter les rues. Je ne saurai trop vous conseiller d’y établir vos quartiers en basse saison, en octobre/novembre. Les températures sont un peu moins élevées mais le soleil est toujours là et les touristes sont beaucoup moins nombreux. En outre quelques photos devant les deux entrées de l’usine ainsi que quelques clichés des Ferrari qui circulent toute la journée dans la ville, le Musée Ferrari est un incontournable que nous vous proposons de (re)découvrir en images :