Dans son compte rendu du dernier Conseil Mondial du Sport Automobile, la FIA annonçait l’obligation d’engager un pilote Bronze dans chaque équipage LMP2 en Championnat du Monde d’Endurance. Suite à cette annonce hier soir, les réactions ne sont pas faites attendre et Gérard Neveu s’est d’ailleurs entretenu, ce matin, avec les acteurs présents à Monza.

Ce samedi, le Directeur Général de l’ELMS et du WEC nous a confirmé qu’il n’y aurait pas de règle visant à imposer la présence d’un Bronze et plaide l’erreur de communication.

« Il y a eu un décalage entre la décision de départ et la décision finale. » nous a confié Gérard Neveu, ce midi. « A un moment donné, l’idée de rendre obligatoire un Bronze ou pas a été évoquée. Notre conclusion est que nous ne le croyons pas et qu’il faut conserver le fonctionnement actuel. Il y a eu un petit raté au niveau de la communication, rien de bien méchant. Les équipes sont déjà toutes informées depuis quelques minutes. Tout est réglé. »