FFSA GT – Nogaro, course 1 : la BMW M4 GT4 de l'Espace Bienvenue s'impose

© SRO / Dirk Bogaerts

Très attendue, la première course du Championnat de France FFSA GT a pleinement répondu aux attentes ce samedi à Nogaro. Partie depuis la pole position, la BMW M4 GT4 de L’Espace Bienvenue s’est imposée 60 minutes plus tard. Si Ricardo van der Ende et Benjamin Lessennes ont rendu une copie parfaite en menant de bout en bout, le duo a pourtant dû gérer deux neutralisations : la première suite à une sortie de piste de Wilfried Cazalbon (Toyota GR Supra GT4 #66) et la seconde, à moins de 10 minutes de l’arrivée, pour dégager la Mercedes-AMG #53 de Pascal Gibon. « Nous avions peur pour la dégradation des pneus », avouaient les deux hommes. « Mais finalement cela s’est mieux passé que prévu et nous sommes plus que ravis de débuter notre collaboration avec cette victoire. »

Après une fantastique remontée depuis la 19e place sur la grille de départ, Philippe Giauque et Morgan Moullin-Traffort franchissaient la ligne en deuxième position, la première de la catégorie Pro-Am. « Nous sommes super contents », glissait le champion 2013. « Notre projet s’est dessiné très tard et, comme tout le monde, nous sommes avant tout très heureux de pouvoir retrouver la compétition. Cette victoire en Pro-Am est une superbe récompense pour l’équipe, qui a travaillé très dur ces dernières semaines. »

Parmi les équipages en forme en ce début de saison, Thomas Drouet et Paul Petit (Mercedes-AMG #88 – AKKA-ASP) ont pris la médaille d’argent en Silver Cup après une course très solide, la troisième marche du podium de la catégorie revenant à Robert Consani et Benjamin Lariche (Ginetta G55 GT4 – Speed Car). Pour ses débuts en FFSA GT, la Supra du Toyota Gazoo Racing France by CMR pilotée par Julien Piguet et Aurélien Panis a terminé au pied du podium de la catégorie. 

En Pro-Am, on a longtemps cru que l’Alpine Bodemer Auto d’Alain Ferté et Grégoire Demoustier pourrait rafler la mise, mais elle s’est arrêtée en deuxième partie de course suite à une surchauffe. Il n’empêche que la marque française a monopolisé le podium de la catégorie, Christopher Campbell et Nicolas Prost (CMR) prenant la deuxième position devant Rodolphe Wallgren et Vincent Beltoise (Mirage Racing).

Dans la Am Cup, les favoris ont trébuché. Didier Dumaine et Christophe Carriere semblaient pourtant au-dessus du lot après avoir largement dominé les essais qualificatifs. Mais un arrêt au stand imprévu a fait plonger l’Aston Martin Vantage #161 AGS Events à la 4e place. Wilfried Cazalbon et César Gazeau (Toyota #66) ont quant à eux perdu tout espoir dans un bac à graviers en début de course. À quelques minutes de l’arrivée, c’était au tour de Pascal Gibon (associé à Christophe Bourret sur la Mercedes-AMG #53 AKKA-ASP) de voir la deuxième place lui échapper suite à une sortie de piste. À l’inverse, Pascal Huteau et Christophe Hamon rendaient une copie parfaite avec l’Audi R8 LMS de Full Motorsport. « Nous n’étions pas les plus rapides aujourd’hui », reconnaissait Christophe. « Mais nous avons pu profiter de la malchance de nos concurrents. L’essentiel, c’était de prendre les 25 points de la victoire et nous l’avons fait. »

Sur le podium de la Am Cup, le duo de l’Audi était rejoint par les paires Sylvain Caroff-Erwan Bastard (Ginetta G55 GT4 #72 – ANS Motorsport) et Laurent Coubard-Jean-Charles Rédélé (Alpine A110 GT4 – Bodemer Auto).

Après cette première course très enthousiasmante, deux autres confrontations de 60 minutes sont programmées en ce dimanche avec des départs à 9h55 et à 16h05. 

D’après le communiqué de presse.

Retrouvez le classement complet ICI.