Présent en LMGTE avec AF Corse, Ferrari a un œil sur la catégorie reine de l’Endurance. L’introduction d’un nouveau plafond budgétaire de 134 millions d’euros pour les écuries de Formule 1 en 2021 contraindrait Ferrari à devoir procéder à des licenciements.

« Ferrari ressent beaucoup de responsabilité sociale envers ses employés et nous voulons être sûrs que pour chacun d’entre eux il y aura un espace de travail à l’avenir » explique Mattia Binotto, directeur de la Scuderia Ferrari, à Sky Sports.

Afin de conserver les emplois, Ferrari explore d’autres horizons à commencer par l’Indycar et l’Endurance.

« C’est pourquoi nous avons commencé à évaluer des programmes alternatifs et je confirme que nous nous intéressons à l’IndyCar, qui est actuellement une catégorie très différente de la nôtre ».

La catégorie reine de l’Endurance entamera un nouveau chapitre en 2021 avec l’arrivée des Le Mans Hypercar puis les Le Mans Daytona h en 2022. Ferrari pourrait en être.

« Nous observons également le monde des courses d’endurance et d’autres séries. Nous allons essayer de faire le meilleur choix » conclut Mattia Binotto.

En sept décennies, Ferrari a remporté 36 victoires aux 24 Heures du Mans, avec 27 victoires de catégorie et 9 victoires au classement général.