Le vainqueur des 24 Heures du Mans 2018 a envie de découvrir de nouveaux horizons et de nouvelles pistes. Des pistes qui ne sont plus asphaltées mais plutôt recouvertes de sables, cailloux et végétations. Fernando Alonso a l’occasion de goûter à ce nouveau terrain de jeu, en Afrique du Sud, lors d’essais organisés par Toyota Gazoo Racing.

Le Taureau des Asturies a pris le volant de la Toyota Hilux pour la toute première fois dans le désert du Kalahari. Alonso était conseillé par Giniel de Villiers, vainqueur du Dakar en 2009 et expérimenté dans ce genre d’environnement.

A l’issue de ses premiers tours de roues, le double Champion du Monde de Formule 1 s’est dit ravi et a précisé qu’appréhender les bosses n’était pas facile. Que fera donc Fernando Alonso après la Super Saison du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA ?