Endurance Cup – Monza, qualifs : Bortolotti, Engelhart, Ineichen et GRT en pole

© Daniele Pirovano

Une italienne s’élancera depuis la pole position de la première épreuve de la Blancpain GT Series Endurance Cup à Monza. Mirko Bortolotti, Christian Engelhart et Rolf Ineichen ont signé la pole grâce à une moyenne en 2:05.295 pour le compte de la Lamborghini Huracan GT3 #63/GRT. Une séance marquée par de nombreuses neutralisations à causes des conditions de piste délicates.

Q1 : l’intensité de la pluie a augmenté au fil des minutes. Plusieurs pilotes se sont fait piéger et la séance a ainsi été entrecoupée par plusieurs drapeaux rouges. En abordant son tour lancé sans personne devant lui, Raffaele Marciello a profité d’une piste qui était moins humide pour signer un très bon chrono en 2:06.141 au volant de la Mercedes-AMG GT3 #88/AKKA ASP. On pensait que l’italien resterait au sommet de la feuille des temps mais c’était sans compter sur son compatriote Mirko Bortolotti. Il a hissé la Lamborghini Huracan GT3 #63/GRT Grasser Racing Team en haut de la hiérarchie grâce à un tour en 2:06.007, soit 134 millièmes de mieux que Marciello. Belle troisième place au général, première en Pro-Am, pour Jim Pla sur la Mercedes #87/AKKA ASP. Derrière, les écarts sont beaucoup plus grands.

Q2 : il n’aura pas fallu attendre longtemps avant le brandissement du drapeau rouge. Mauro Ricci est parti deux fois en tête-à-queue ; d’abord à la sortie de la deuxième chicane, puis quelques mètres plus loin. La Mercedes-AMG #87/AKKA ASP, qui n’a pas souffert dans la manœuvre, est renté à son garage sur un camion plateau. S’en est suivie une nouvelle interruption de séance provoquée par deux sorties quasiment simultanément. Citons d’abord celle de la Bentley Continental GT3 #31/Team Parker Racing à la sortie d’Ascari, puis celle de Lamborghini #29/Raton Racing by Target au freinage du premier virage. A quatre minutes du terme, les débats ont repris et les pilotes ont pu signer leurs premières références chronométriques.

Jordan Witt s’est montré le plus rapide avec un chrono signé en 2 :05.205 pour le compte de la Lamborghini Huracan #78/Barwell Motorsport. C’est donc plus rapide que le temps effectué par Bortolotti. Cependant, la moyenne joue en faveur de l’équipage de la Lamborghini #63 à ce stade.

Q3 : les conditions de piste semblent s’être améliorées, permettant aux pilotes de faire baisser les chronos. Un drapeau rouge à 3:22 a eu raison de la séance, marquant la fin de ces premières qualifications de l’année. Rolf Ineichen se devait de concrétiser le travail réalisé par ses coéquipiers précédemment. C’est ce qu’il a réussi à faire en signant le sixième temps de la session, soit une moyenne de 2:05.295. Le meilleur temps a toutefois été réalisé par Alex Riberas en 2:02.379 sur l’Audi R8 LMS #2/Belgian Audi Club Team WRT.

L’équipage de la Mercedes #2/AKKA ASP rejoint la Lamborghini #63 sur la première ligne de la grille de départ (2:05.743). L’Audi #2/Belgian Audi Club Team WRT et la Mercedes #4/Black Falcon partageront la deuxième ligne, suivies par les Lamborghini #78/Barwell Motorsport et #563/Orange 1 FFF Racing Team.

Rendez-vous à 15h pour le départ de la course ! Retrouvez le classement complet combiné ICI.