Nous continuons d’aller à la rencontre des jeunes talents français et ce soir, nous vous proposons une interview d’Émilien Carde. Le Normand a fait ses débuts en course automobile en 2016, avec des premiers essais en F4 et des débuts en Clio Cup concluants.

Âgé de 19 ans, Émilien Carde a entamé sa troisième saison au sein de l’écurie Graff Racing, qu’il a intégrée en 2017. Il évolue cette année dans le nouveau championnat Ultimate Cup Series.

« Je ne savais pas trop vers quoi m’orienter et la recherche de partenaires n’a pas été facile cet hiver. » nous a-t-il confié. « J’ai eu cette proposition de rouler en Ultimate Cup assez tardivement. Les formats de course sont assez intéressants avec un budget global raisonnable et surtout un rapport intéressant entre le temps de roulage et le budget à réunir. C’est ce qui fait selon moi, la force de ce championnat. Le fait de participer au lancement d’un championnat est excitant, certes il y a des choses à corriger mais il y a cette idée d’être les pionniers. »

Après deux week-ends, que pensez-vous du championnat ?

« Les infrastructures rendent le paddock très sympa et accueillant. En revanche, je regrette l’absence de live streaming notamment pour que mes partenaires puissent me suivre. Les circuits sont globalement alléchants et intéressants même si celui de Dijon est court pour le LMP3. »

Émilien Carde (Graff Racing) : " Je vise les 24 Heures du Mans"

Émilien a eu l’occasion de piloter deux châssis LMP3 différents. Il a débuté en 2017 avec la Ligier JS P3, avant de piloter la Norma M30 en 2018, et retrouve cette première cette saison.

« La principale différence entre les deux est l’aérodynamisme. La Norma est beaucoup plus fine en aéro. Le défaut que j’avais relevé sur la Ligier en 2017 était le manque de feeling au freinage, ce qui a été corrigé depuis et elle me convient très bien, je me sens bien à l’aise et c’est agréable de rouler avec. »

Quels sont vos objectifs cette saison ?

« Cette année, si j’arrive à faire toute la saison, l’objectif est d’accrocher plusieurs podiums, voire des victoires. Nous en avons le potentiel. On a plutôt fait une belle performance à Estoril en terminant quatrième donc c’est de bon augure pour la suite. »

En attendant d’éventuelles propositions pour étoffer son programme, il poursuit ses études dans le Management.

« Je me concentre sur l’Ultimate Cup Series à moins qu’il y ait des propositions intéressantes qui se présentent à moi. L’arrivée du simulateur dans le nouvel atelier nous permet de bien travailler, efficacement, c’est vraiment agréable de travailler dans cet environnement. Je termine mon BTS Management dans deux semaines et je poursuivrai vers une licence afin d’assurer l’avenir. »

Émilien Carde (Graff Racing) : " Je vise les 24 Heures du Mans"

Émilien Carde sait ce qu’il veut !

« Je vise les 24 Heures du Mans à moyen terme. C’est mon objectif depuis toujours. J’ai toujours plus rêvé des 24 Heures du Mans que du Grand Prix de Monaco. On ne sait pas ce que l’avenir nous réserve mais j’aimerais bien y aller avec Graff. Il y a une très bonne ambiance dans l’équipe, j’y suis depuis mes débuts en LMP3 et je m’y sens vraiment bien. »