© Clément MARIN

Alors que les 4 Heures de Barcelone qui se déroulaient il y a deux semaines en Espagne ont marqué la fin de la première moitié de la saison d’ELMS, faisons un point sur les différents classements de cette édition 2019 du championnat.

© Clément MARIN

En LMP2, G-Drive Racing se hisse facilement en tête du classement des équipes grâce à ses deux victoires à Monza et Barcelone. L’équipe russe devance de 16 points les Français de l’Oreca #28 d’IDEC Sport, qui comptent 9 points d’avance sur l’Oreca #39 du GRAFF.

Pour le classement des pilotes, Roman Rusinov et Job van Uitert occupent logiquement le haut du tableau. Ils devancent Memo Rojas, Paul-Loup Chatin et Paul Lafargue. La 3ème place du classement revient à Norman Nato, qui a effectué deux piges chez G-Drive Racing en début de saison.

© Jakob Ebrey / JEP

Pour ce qui est de la catégorie LMP3, la constance de la Ligier JS P3 #13 d’Inter Europol Competition lui permet de figurer en tête du classement des équipes, avec 14 points d’avance sur sa poursuivante, la Ligier JS P3 #11 d’Eurointernational. La 3ème place du classement est occupée par la Norma M30 #17 des Bretons d’Ultimate.

Le classement des pilotes est très semblable à celui des équipes. Nigel Moore et Martin Hippe, qui font équipe sur la Ligier #13, devancent Jens Petersen et Mikkel Jensen de la Ligier #11. François Hériau, Jean-Baptiste Lahaye et Matthieu Lahaye arrivent en 3ème position.

© Jakob Ebrey / JEP

Avec un début de saison qui se traduit par deux victoires en trois courses, la Ferrari 488 #51 de Luzich Racing siège en haut du tableau du classement des équipes LMGTE, avec 65 points à son compteur. La Ferrari suisse devance de 15 points la Porsche 911 RSR #77 de Dempsey – Proton Racing, qui compte seulement 2 petits points d’avance sur la Ferrari 488 #66 de JMW Motorsport.

Une nouvelle fois, le classement des pilotes en LMGTE est semblable au classement des équipes. Alessandro Pier Guidi, Fabien Lavergne et Nicklas Nielsen se retrouvent en tête, devant Christian Ried, Matteo Cairoli et Riccardo Pera. Les hommes de la Porsche #77 devancent Jeff Segal, Matteo Cressoni et Wei Lu.

L’European Le Mans Series entamera sa deuxième partie de saison le dernier week-end d’août en Angleterre, avec les 4 Heures de Silverstone.