ELMS : Phil Hanson et Filipe Albuquerque (United Autosports) transforment l'essais !

© Jérôme Contou / Underground Pictures

United Autosports s’impose au terme des 4 Heures de Spa pour la deuxième fois consécutive cette saison en European Le Mans Series. Cette course spadoise fut haletante de bout en bout avec de nombreux rebondissements et des batailles somptueuses.

Après avoir signé la pole position, l’équipage de l’Oreca 07 #22 s’impose grâce à une régularité sans faille de Phil Hanson et Filipe Albuquerque. Les deux hommes ont cependant trouvé un adversaire de taille sur leur chemin puisque l’Aurus 01 #26 du G-Drive Racing a longtemps mené et joué les premiers rôles. Mikkel Jensen s’est montré redoutable lors de ses premiers relais, tout comme Roman Rusinov qui a su maintenir le cap. Dans la deuxième moitié de la course, Jensen reprend le volant et s’empare à nouveau du leadership.

La pluie s’invite à la fête dans la dernière heure et malgré la faible intensité de l’orage, cela a tout de même humidifié la piste. En tête, Mikkel Jensen s’est fait piéger dans Pouhon en mettant deux roues sur le bord de piste humide. La course de l’Aurus #26 s’arrête-là, l’Oreca #22 est seule en tête.

C’est bien la lutte pour le podium qui attire tous les regards puisque trois voitures étaient en lice pour la deuxième place. Thomas Laurent, en délicatesse, a bien résisté pour assurer la deuxième malgré la pression exercée par Will Stevens, puis par Tristan Gommendy dans le dernier tour ! Thomas Laurent franchit la ligne d’arrivée à la deuxième place au volant de l’Oreca #39/Graff tandis que Will Stevens arrache la troisième place pour le compte du Panis Racing suite au tête-à-queue de Tristan Gommendy (Duqueine) dans les derniers mètres… Quelle fin de course ! Espérons que les temps de conduite ont bien été respectés…

United Autosports l’emporte mais ne parvient pas encore à réaliser un doublé puisque l’Oreca #32 a écopé d’un stop & go dans la première heure pour avoir provoqué un accrochage avec une GTE.

ELMS : Phil Hanson et Filipe Albuquerque (United Autosports) transforment l'essais !

© Jakob Ebrey / JEP

En revanche, l’écurie anglo-américaine fait une fois encore coup double en s’imposant dans la catégorie LMP3. Wayne Boyd, Tom Gamble et Robert Wheldon ont tout simplement bouclé tous les tours en tête de la course pour s’imposer pour la deuxième fois consécutive.

© Ferrari

En LMGTE, le victoire revient à Michael Broniszewski, David Perel et Marcos Gomes sur la Ferrari 488 GTE #74 du Kessel Racing.

Le plateau de l’European Le Mans Series a rendez-vous au Castellet, les 29 et 30 août.

Retrouvez le classement complet de la course ICI.