ELMS : des 4 Heures de Silverstone disputées, Chatin, Rojas, Lafargue et IDEC Sport l'emportent

© Jakob Ebrey Photography

La course des 4 Heures de Silverstone, antépénultième manche de l’ELMS 2019, fut indécise jusqu’à la présentation du drapeau à damier. Plusieurs équipages ont eu l’occasion de jouer aux avant-postes et la victoire finale a été décrochée par IDEC Sport et ses pilotes Memo Rojas, Paul Loup Chatin et Paul Lafargue.

Quelques gouttes se sont invitées pour le départ, puis une grosse averse s’est abattue quelques minutes plus tard. Plusieurs stratégies se mettent en œuvre et du côté du leader James Allen, sur l’Oreca 07 #21/DragonSpeed, on a continué en pneus slicks alors que la plupart des autres voitures ont chaussé des gommes pour la pluie. Ce choix s’est avéré payant pour Matthieu Vaxivière qui s’est montré particulièrement redoutable au volant de l’Oreca 07 #43/RLR M Sport. Le français, pigiste ce week-end, a bouclé ses deux relais en tête avant de laisser le volant à John Farano, avec une belle marge d’avance.

A moins de deux heures de l’arrivée, la voiture de sécurité est intervenue une première fois suite à la sortie de piste de la Ligier JS P3 #3/United Autosports, après un contact avec la Ligier JS P217 #24/Panis Barthez Competition. Quelques minutes seulement après la relance donnée sous l’impulsion de cette dernière, un nouvel incident provoque le retour en piste de la voiture de sécurité. Les Oreca 07 #37/Cool Racing et #30/Duqueine Engineering sont impliquées. La première, en perdition, est percutée par la deuxième.

Une fois la piste redevenue claire, la voiture de sécurité s’efface et laisse le champ libre à Jonathan Hirschi et l’Oreca #39/Graff qui avait pris l’avantage sur l’Oreca #21/DragonSpeed, alors pilotéee Henrik Hedman, avant la neutralisation. En tête, Hirschi prend le large pendant ses rivaux se livrent une lutte acharnée. Jean-Eric Vergne, deuxième à bord de l’Aurus 01 #26/G-Drive, s’est lancé à la poursuite du leader. Ce dernier s’arrête et laisse Vergne prendre les commandes mais ce n’était sans compter sans un ultime passage par les stands de l’Aurus #26.

Alors deuxième, Memo Rojas n’a plus à s’arrêter et fil vers la victoire. Le pilote mexicain et ses coéquipiers Paul Loup Chatin et Paul Lafargue s’offrent une première victoire avec l’Oreca #28, la première en ELMS pour IDEC Sport ! Malgré leur deuxième place, Job van Uitert et Roman Rusinov, accompagnés par Jean-Eric Vergne, conservent le leadership au championnat des pilotes et des équipes. L’équipage de l’Oreca #39/Graff, composé de Tristan Gommendy, Alexandre Cougnaud et Jonathan Hirsch, termine sur la troisième marche du podium.

ELMS : des 4 Heures de Silverstone disputées, Chatin, Rojas, Lafargue et IDEC Sport l'emportent

© Jakob Ebrey Photography

Quand la pluie est arrivée, la Ligier JS P3 #11/Eurointernational est restée en piste avec des pneus pluie. En économisant deux arrêts aux stands, Mikkel Jensen et Jens Petersen ont vite trusté le sommet de la catégorie LMP3 et n’ont plus bougé jusqu’au drapeau à damier. Petersen a certes franchi la ligne en premier mais les deux hommes sont montés sur la deuxième marche du podium après avoir écopé d’une pénalité de 30s pour ne pas être rentré aux stands lorsque le drapeau noir et orange lui a été présenté. La Ligier JS P3 #13/Inter Europol Competition a donc hérité de la victoire, une très belle affaire pour Martin Hippe et Nigel Moore qui accentuent leur avance au championnat.

ELMS : des 4 Heures de Silverstone disputées, Chatin, Rojas, Lafargue et IDEC Sport l'emportent

© Jakob Ebrey Photography

La victoire de la catégorie LMGTE est revenue à la Porsche 911 RSR #88/Proton Competition, emmenée par Thomas Preining, Gianluca Giraudi et Ricardo Sanchez.

Pour plusieurs pilotes, le week-end n’est pas encore terminé puisqu’ils disputeront une autre course de 4 heures, dans le cadre du WEC cette fois. Pour les autres, rendez-vous à Spa-Francorchamps dans trois semaines.