© G-Drive Racing

C’est une course assez calme que nous ont offert les concurrents de l’European Le Mans Series pour cette finale de la saison 2020. À l’issue des quatre heures de course, c’est l’Aurus 01 Gibson #26 du G-Drive Racing qui s’impose pour la première fois cette année. L’écurie russe managée par le TDS Racing est la première équipe a détrôner United Autosports depuis le début de la saison.  

L’équipage composé de Roman Rusinov, Mikkel Jensen et Nick de Vries possède à l’arrivée plus de 30 secondes sur l’Oreca 07 #30 du Team Duqueine pilotée par Constantin Tereschenko, Tristan Gommendy, Jonathan Hirschi qui se classe deuxième grâce à un arrêt au stand sous régime de Full Course Yellow, lui ayant permis de gagner quelques précieuses secondes. Victime d’un contact en début de course, l’Oreca 07 #22 de Filipe Albuquerque et Phil Hansson, déjà champions LMP2 2020 depuis la manche de Monza complète ce podium.

Partie de la pole position, la seconde Oreca 07 du team américano-britannique, la #22 de Will Owen, Job van Uitert, Alex Brundle se classe quatrième et s’assure de la seconde place au championnat devant l’Oreca 07 #31 du Panis Racing de Julien Canal, Will Stevens et Nico Jamin qui complètent le top 5.

Dans la catégorie LMP3 c’est la Ligier JS P320 #2 du United Autosports qui s’impose et remporte le titre de champion LMP3 2020 pour Wayne Boyd, Tom Gamble et Robert Wheldon. C’est un podium 100% Ligier avec la deuxième place pour la #8 du Realteam Racing de David Droux et Julien Gerbi devant la #13/Inter Europol Competition de Martin Hippe et le français Dino Lunardi.

© Proton Competition

Victoire et titre européen 2020 pour Porsche dans la catégorie GTE, avec la première place pour la Porsche 911 RSR #77 de Christian Ried, Michele Beretta et Alessio Picarello qui s’imposent pour la deuxième fois de la saison après le Castellet en début de saison. Les champions 2020 devancent la Ferrari 488 GTE #74 du Kessel Racing et la Ferrari #55 du Spirit of Race. 

Le titre GTE s’est joué à rien puisque la Porsche 911 RSR #77 et la Ferrari 488 GTE #74 comptent le même nombre d’unités avec 99 points chacune et deux victoires chacune ainsi que deux deuxièmes place et deux troisièmes place chacune. L’équipage Christian Ried, Michele Beretta et Alessio Picarello ayant remporté la première manche au Castellet, c’est celui-ci qui a été désigné champion.

En tête pendant deux heures et demi, la Ferrari 488 GTE #60 du team Iron Lynx a été victime d’une crevaison qui a endommagé l’arrière gauche de la voiture. Cet incidet a entrainé l’entrer de la safety car pour nettoyer les débris dans le dernier virage. Rino Mastronardi a perdu plusieurs minutes à son stand pour réparer et termine finalement quatrième de la catégorie.