ELMS – 4H de Barcelone, qualifs : Nyck de Vries (G-Drive) en pole pour 79 millièmes !

© JEP / ELMS

Les qualifications des 4 Heures de Barcelone le confirment, le niveau est très relevé cette année encore en European Le Mans Series.

Il aura fallu attendre les derniers instants pour connaître le premier poleman de la saison 2021 de l’ELMS. 79 millièmes de secondes ont départagé Nyck de Vries et Louis Delétraz pour le gain de la pole, à l’avantage du pilote G-Drive Racing qui n’a réalisé qu’une seule tentative réussie en 1:31.788 au volant de l’Aurus 01 #26. Malgré les records dans les deux premiers secteurs, Louis Delétraz n’a pas confirmé dans le troisième. Le jeune suisse concède le deuxième temps en 1:31.867 sur l’Oreca 07 #41/Team WRT. Panis Racing confirme faire partie des équipes de pointe en signant le 3e temps (1:32.282) devant DragonSpeed USA (1:32.402), première de la classe Pro/Am.

Comme on s’y attendait, la lutte pour la pole position de la catégorie LMP3 s’est avérée très serrée. Les écarts sont infimes puisque les dix premières voitures se tiennent en moins d’une seconde. La pole a été décrochée par Duncan Tappy sur la Ligier JS P320 #3 de United Autosports en 1:39.162, coiffant sur le poteau Malthe Jakobsen et la Ligier #15/RLR MSport pour seulement 21 millièmes (1:39.183) ! United Autosports, avec sa deuxième Ligier #2, et DKR Engineering avec sa Duqueine D08 #4/DKR Engineering se classent troisième et quatrième.

Gianmaria Bruni a amélioré la référence de la catégorie LMGTE à la toute fin du temps réglementaire, sous le drapeau à damier. Le pilote italien a signé la pole position en 1:41.892 à bord de la Porsche 911 RSR #77/Proton Competition. Miguel Molina place la Ferrari 488 GTE #80/Iron Lynx en deuxième position à 149 millièmes. A noter la belle performance de Rahel Frey, troisième avec la Ferrari #83/Iron Lynx.

Le départ des 4 Heures de Barcelone sera donné ce dimanche à 11h.

Retrouvez le classement complet des qualifications ICI.