La troisième saison de l’Ultimate Cup Series débutera ce week-end sur le Circuit Paul Ricard. Pour cette première manche, plus de 120 voitures sont attendues, réparties au sein des six plateaux : NAPA GT Touring Endurance, KENNOL GT Touring Sprint, P3/P4 – CN/EVO, Monoplace, 208 Racing Cup et Relais 208.

Les plateaux GT Touring seront à nouveau très fournis cette année encore, notamment en Endurance avec 26 voitures engagées, dont la Ferrari 488 GT3 Evo #1 championne en titre, partagée par Jean-Paul Pagny, Jean-Bernard Bouvet et David Hallyday. D’autres équipes bien connues, comme Martinet by Alméras, CD Sport, Vortex, ou encore AB Sport Auto

La diversité sera au rendez-vous cette année encore avec des Renault R.S. 01, Alpine Cup, Mercedes-AMG GT3, Lamborghini Hurcan GT3, Vortex, Porsche GT3 Cup, Ligier JS2 R, 308 Cup, Golf TCR, Opel TCR, Ginetta, ainsi qu’une MARC II Mustang. Ces voitures différentes concourront au sein de différentes catégories, assurant le spectacle de bout en bout durant la course dominicale de 4 heures.

Avec 18 voitures, les quatre courses GT Sprint s’annoncent aussi particulièrement disputées, avec une aussi belle diversité des modèles qu’en Endurance.

Des plateaux bien garnis en Ultimate Cup Series au Castellet

© DR

Les prototypes LMP3, CN et EVO formeront un seul et même plateau comme l’an dernier. L’écurie championne en titre en LMP3, Team Virage rempile avec deux Ligier JS P320, mais devra lutter face à la Duqueine D08 de DB Autosport ainsi que la Ligier engagée par Mirage Racing pour Mathias Beche, l’une des références en Endurance, et Emilien Carde.

Les CN ont toujours une place de choix en Ultimate Cup Series, engagées notamment par Palmyr, ANS et Nerguti. Les EVO, arrivés en compétition l’an passé, seront plus nombreuses en piste cette année.

© DR

Le plateau Monoplace, mixant F3R et FR 2.0 aura fière allure avec pas moins de 16 voitures engagées par des équipes habituées de la discipline, mais aussi des nouvelles venues.

Des plateaux bien garnis en Ultimate Cup Series au Castellet

© DR

La principale nouveauté cette année est l’arrivée des Peugeot 208 Racing Cup, en deux formules différentes : sprint (4 courses de 25 minutes) et relais (1 course de 4h).