© Michel Brisset

Les grilles de départs sont toujours richement garnies dans ce Challenge Funyo V de V, gage d’adversité, et cela se confirme au classement général provisoire qui n’a jamais autant cessé d’évoluer !

Comme en Challenge Endurance GT/Tourisme/LMP/PFV, le meeting organisé à Dijon-Prenois a redistribué totalement les cartes. Cette escale bourguignonne devait pourtant, sur le papier, sourire à Nicolas Cannard. A plusieurs titres. Champion en titre, le pilote HMC Racing se présentait en effet et leader et, sur ses terres, restait sur un retentissant triplé signé ici-même l’an passé.

Mais tout ne s’est pas déroulé comme prévu. S’il signa la pole position et termina second lors de la deuxième manche, un grain de sable est venu enrayée la belle mécanique lors des trois autres manches du weekend, ce dont profita Eric Tessier qui remporta les trois autres courses. Le pilote AGR Bleu Mercure reprend ainsi les commandes du classement avant la trêve, avec 293 points, tandis que Cannard rétrograde au 3e rang avec 248 unités au compteur.

Aurélien Robineau du team AGR Bleu Mercure, qui s’était illustré au Castellet en réalisant le triplé, grimpe à Dijon sur deux nouveaux podiums et s’intercale ainsi entre son équipier Eric Tessier, et Cédric Gardin. Crédité de 259 points, il dispute jusqu’à présent sa meilleure saison. AGR Bleu Mercure Racing Team peut d’ailleurs ambitionner monopoliser le podium en fin de saison, puisque Patrick Seille apparaît aux portes du Top-3 avec 210 points.

C’est aussi l’objectif de Cyril Léger, représentant de la structure J&L Pure Racing qui, 5e, totalise 207 points. Signalons enfin les excellentes prestations de l’ancien rallyman Jonathan Dessens, pilote AGR Bleu Mercure, qui occupe aujourd’hui le 6e rang avec 198 points, menacé par Nicolas Sturm (AVEC Motorsport) qui le talonne d’un petit point.

Dans les rangs de la F5, qui ne débuta qu’à partir du deuxième meeting à Magny-Cours, la hiérarchie est plus claire. En remportant huit victoires sur huit courses disputées (il était absent sur le Circuit Paul Ricard), Yann Burguet caracole logiquement en tête. Avec 200 points, le pilote Sprint Motorsport devance Jean-Marie Huet (Fun’Driver, 174 pts), toujours présent sur le podium, Frédéric Lachenal (FL Team, 123 pts), William Teneketzian (HMC Racing, 85), et Gaylor Herold (J&L Pure Racing, 75 pts) qui, s’il n’était présent que dans le Var, remporta les trois courses !

Retrouvez le classement général SP05 ici et le classement général F5/F4 .