22-23 mars 2019, première course de l’Ultimate Cup Series, la toute nouvelle série européenne, quatre heures d’endurance sur le circuit d’Estoril au Portugal, avec un plateau de quatorze LM P3 dont huit Ligier JS P3. La saison commence fort pour Ligier : pole position, top 6 100% Ligier et meilleur temps en course !

Très belle performance pour la Ligier JS P3 #26 de l’équipe Wimmer Werk Motorsport qui rafle tout : meilleur temps des essais libres, pole position, meilleur temps en course et victoire ! Samedi matin, l’équipe autrichienne décroche la première pole position de la série. Les pilotes Vincent Capillaire, Lukas Dunner et Matthias Kaiser réalisent un chrono moyen de 1:33.267, devançant de 0.347 secondes la Norma #16. Une très belle récompense pour l’équipe qui a travaillé toute la nuit pour changer le moteur suite à une casse lors de la deuxième séance d’essais libres. Départ manqué pour l’équipe. Il en faudra plus pour l’arrêter. La Ligier JS P3 #26 s’élance en fin de peloton avec Matthias Kaiser au volant qui remonte ses concurrents un à un jusqu’à la quatrième place. Vincent Capillaire prend le volant et réalise le meilleur temps en course en 1:33.082. C’est ensuite au jeune autrichien Lukas Dunner, 16 ans, de monter dans la Ligier JS P3. A une heure de l’arrivée, il est deuxième derrière la Ligier JS P3 #94 de Team Virage. Plus rapide que ses concurrents, il s’empare de la tête et creuse l’écart. Il franchit le drapeau à damier en première position avec plus d’un tour d’avance.

La Ligier JS P3 #94 de l’équipe espagnole Team Virage emmenée par le trio Thomas Padovani, Philippe Valenza et Julian Wagg réalise également une très belle course. Partie sixième, elle pointe en première position plusieurs fois pendant la course avant de passer la ligne d’arrivée en deuxième position.

La Ligier JS P3 #14 de l’équipe polonaise Inter Europol Competition, partie dixième avec Paul Scheuschener au volant, effectue une belle remontée. A mi-course, elle est quatrième. Changement de pilote. Edward Jonasson prend le volant. Une première pour le pilote suédois qui n’avait jusque-là jamais couru sur une LM P3. A la fin de son relais, il est en tête de la course ! Après ravitaillement et changement de pilote, Simon Phillips est cinquième. Il remonte en quatrième position et met à profit un drapeau jaune pendant les cinq dernières minutes pour finir en troisième position.

Partie neuvième, la Ligier JS P3 #6 de Graff Racing confiée au trio Didier Beck, Nicolas Chartier et Emilien Carde finit quatrième après avoir pointé aux avant-postes pendant toute la course.

Très belle performance également pour l’équipe espagnole Speed Factory Racing avec ses deux Ligier JS P3 #4 et #5. Partie en cinquième position, la Ligier JS P3 #4 de l’équipage Danil Pronenko, Alexey Chuklin et Pierre Fontaine termine cinquième. Sa voiture sœur, la Ligier JS P3 #5, emmenée par Miguel Abello et Alvaro Fontes, huitième sur la grille de départ, manque la troisième marche du podium après un tête à queue dans les cinq dernières minutes qui déclenche un drapeau jaune. La Ligier JS P3 #5 termine en sixième position.

Les Ligier monopolisent le top 6 de cette première course, reléguant la première Norma en septième position :

  1. Ligier JS P3 #26 de Wimmer Werk Motorsport
  2. Ligier JS P3 #94 de Team Virage
  3. Ligier JS P3 #14 d’Inter Europol Competition
  4. Ligier JS P3 #6 de Graff Racing
  5. Ligier JS P3 #4 de Speed Factory Racing
  6. Ligier JS P3 #6 de Speed Factory Racing

La seconde Ligier JS P3 #95 de l’équipe Team Virage finit dixième à cause d’un problème mécanique qui l’a immobilisée dans les stands pendant près de 30 minutes. Toutes les Ligier JS P3 sont à l’arrivée à l’exception de la Ligier JS P3 #84 de l’équipe française SRT41, forcée à l’abandon suite à une sortie de piste ayant endommagé une chape de triangle.

Rendez-vous les 26-28 avril 2019 à Dijon pour la deuxième manche de l’Ultimate Cup Series.

D’après le communiqué de presse.