BMW et Walkenhorst s'offrent un doublé aux 8 Heures d'Indianapolis

© Regis Lefebure/SRO

BMW a remporté sa première victoire en Intercontinental GT Challenge grâce à un doublé aux 8 Heures d’Indianapolis. Une semaine après avoir gagné les 24 Heures du Nürburgring la semaine dernière, le constructeur allemand s’offre un nouveau succès remarquable.

Walkenhorst Motorsport a dominé la course malgré des conditions météorologiques changeantes. Nicky Catsburg, Connor De Phillippi et Augusto Farfus se sont montrés tout aussi brillants au volant de leur M6 GT3 #34, chaque pilote faisant preuve de vitesse et de sang-froid pour s’assurer une victoire éclatante devant la voiture sœur #35 de David Pittard, Martin Tomczyk et Nick Yelloly.

La seule concurrente solide pour les voitures de Walkenhorst fut l’Acura d’usine. Bien que figurant clairement parmi les voitures les plus rapides sur la piste, la NSX GT3 #30 a été rattrapée par plusieurs problèmes lors des premières heures. L’équipe s’est finalement refaite une santé dans la sixième heure, lorsqu’une safety car a permis à Dane Cameron de reprendre un tour, après quoi l’Américain a suivi le rythme des BMW et a donné vie à la compétition une fois de plus.

L’Acura #30 a ensuite connu un problème dans les stands, laissant les BMW seules en tête. Leur seule grande rivale étant tombée, le dernier quart de la course a été confortable pour les BMW de Walkenhorst. Catsburg prend le volant de la voiture de tête et s’installe dans un rythme métronomique, s’éloignant de plus d’une demi-minute sous le drapeau à damier. Avec la #35, entre les mains de Yelloly, BMW a marqué le premier doublé en Intercontinental GT Challenge depuis la domination d’Audi à Laguna Seca en 2018.

Dane Cameron, Mario Farnbacher et Renger van der Zande complètent le podium avec l’Acura #30.

Les Total 24 Heures de Spa constitueront la troisième manche de l’Intercontinental GT Challenge et auront lieu les 24 et 25 octobre.

Retrouvez le classement complet de la course ICI.