Comme lors de la première course hier, la course dominicale du Blancpain GT World Challenge Europe à Zandvoort a été dominée par les polemen. Le tracé néerlandais n’est pas propice aux dépassements et c’est dans les stands que certains ont pu gagner des positions aux avant-postes.

Parti depuis la pole position, Christopher Haase n’a pas été perturbé par le deuxième tour de formation et a conservé l’avantage. Le pilote allemand de l’Audi R8 LMS GT3 #25/Saintéloc Racing a tout de suite creusé l’écart sur ses poursuivants. Au volant de l’Audi #1/Team WRT, Dries Vanthoor conservait la deuxième place devant Maro Engel et la Mercedes-AMG GT3 #4/Black Falcon.

La hiérarchie n’a ainsi pas évolué dans le top 5 jusqu’à la vague d’arrêts aux stands. Pendant que le leader poursuit en piste, ses poursuivants s’arrêtent. Partie cinquième, la Lamborghini Huracan GT3 #63/GRT est ressortie des stands à la troisième place grâce à un très bon arrêt. L’Audi #1 et #4, désormais pilotées par Ezequiel Perez Companc et Luca Stolz, ont donc perdu une position.

Sur l’Audi #25, Simon Gachet a fini la course seul en tête et a franchi la ligne d’arrivée avec une petite dizaine de secondes d’avance sur la Lamborghini #63. A bord de cette dernière, le coéquipier de Mirko Bortolotti, Christian Engelhart était également isolé avec un matelas d’avance sur ses poursuivants. La lutte a fait rage pour la troisième place entre Companc et Stolz. Une lutte intense entre les deux hommes mais le premier cité est parvenu à conserver l’avantage d’une courte tête (0,280 s) sur la grille. Le duo de l’Audi #1 monte donc sur la troisième marche du podium.

Doublé des Ferrari 488 GT3 en Pro-Am emmené par la victoire de la #333/Rinaldi Racing, partagée par Rinat Salikhov et David Perel. Deuxième place pour l’équipage de la 52/AF Corse.

Rendez-vous dans moins de deux semaines pour l’événement phare de la planète GT, les Total 24 Heures de Spa. Le Blancpain GT World Challenge reprendra ses droits fin août au Nürburgring.