Blancpain GTWC Eu – Hungaroring, c2 : Abril et Marciello (AKKA ASP) sans contestation

© SRO / Patrick Hecq Photography

Carton plein pour Vincent Abril et Raffaele Marciello lors de la finale du Blancpain GT World Challenge Europe sur le Hungaroring. Le duo de la Mercedes-AMG GT3 #88 d’AKKA ASP a réalisé les deux pole positions mais s’est également imposé lors deux courses, leur troisième cette saison.

Contrairement à hier, le départ a été donné sur une piste sèche et les pilotes ont pu s’en donner à cœur joie à l’extinction des feux. Vincent Abril, le poleman, a réussi à conserver le bénéfice de sa pole malgré le très bon élan de Christian Engelhart sur la Lamborghini Huracan GT3 #63/GRT. Ce dernier s’est montré incisif dans les premiers virages mais Abril a su maitriser la Mercedes #88 pour conserver l’avantage.

La course a été neutralisée à la fin du premier tour suite à une sortie de piste de la Ferrari 488 GT3 #333/Rinaldi Racing suite à un contact avec un autre concurrent. Les débats ont repris quelques tours plus tard et, très rapidement, on s’est penché sur le peloton et la lutte pour le titre. Cette lutte a animé la course d’autant que les leaders, Andrea Caldarelli et Marco Mapelli sont partis depuis la 13e place sur la grille. Le duo de la Lamborghini #563 est revenu progressivement dans le top 10 lors du premier relais et grâce à un arrêt parfaitement exécuté, la paire italienne est ressortie en quatrième position derrière leurs dauphins de la Mercedes #4/Black Falcon.

Au volant de cette derrière, Luca Stolz, après un bon relais de Maro Engel, a tout essayé pour revenir sur la deuxième place mais la Lamborghini #63 n’a rien lâché. Si l’allemand parvenait à trouver l’ouverture, le titre leur était acquis mais les positions n’ont pas évolué jusqu’à la présentation du drapeau à damier. Marciello, seul en tête, a franchi la ligne d’arrivée avec 16,7 secondes d’avance sur Bortolotti et la Lamborghini #63. Stolz échoue à la troisième place pour le compte de la Mercedes #4. Mapelli et Caldarelli vont se contenter de la quatrième place qui a une valeur de titre pour les deux hommes du Orange 1 FFF Racing.

Un prochain article reviendra sur les différents titres décernés ce week-end.

La saison « sprint » est terminée mais la Blancpain Endurance Cup s’achèvera dans trois semaines, à Barcelone.

Retrouvez le classement complet de la course ICI.