Blancpain GTWC Eu – Hungaroring, c1 : Marciello et Abril (AKKA ASP) de bout en bout

© SRO / Dirk Bogaerts Photography

Partis depuis la pole position, Raffaele Marciello et Vincent Abril ont remporté la première course de la finale du Blancpain GT World Challenge Europe, sur le Hungaroring. Le duo de la Mercedes-AMG GT3 #88 d’AKKA ASP s’impose pour la deuxième fois de la saison, après Zandvoort.

La pluie s’est invitée en début d’après-midi et malgré les rayons de soleil, le départ a été donné derrière la voiture de sécurité à cause de la quantité d’eau qui s’est accumulée sur la piste. Elle s’est effacée à l’entame du troisième tour, laissant les pilotes s’exprimer.

Raffaele Marcielle a bien négocié le premier virage et a bouclé son relais sans perdre les commandes de la course. Derrière la Mercedes-AMG GT3 #88/AKKA ASP, Mirko Bortolotti s’est montré très pressant sur Luca Stolz et la Mercedes-AMG #4/Black Falcon. L’italien a réussi à trouver l’ouverture pour placer la Lamborghini Huracan GT3 #63/GRT en deuxième position. Les deux hommes sont restés le plus longtemps en piste avant de passer le relais à leur équipier respectif.

Vincent Abril a pris le volant de la Mercedes #88, suivi par Christian Engelhart sur la Lamborghini #63. L’arrêt fut plus rapide de 2,4 secondes du côté du Grasser Racing Team. Le Monégasque a vu grossir la Lamborghini dans ses rétroviseurs tandis que Maro Engel était isolé à la troisième place à bord de la Mercedes #4, enchaînant les tours rapides, d’autant qu’Engelhart lâchait du terrain sur le leader.

La lutte directe entre les deux hommes a redoublé d’intensité dans les dernières minutes de la course. Engel a réussi à trouver l’ouverture dans le dernier tour, dans le deuxième secteur. Cette lutta a profité au leader qui a pu s’envoler et franchir la ligne d’arrivée avec 2,3 secondes d’avance, au terme de 29 tours bouclés. Grâce à la deuxième place, Luca Stolz et Maro Engel se rapprochent à 2 points des leaders du championnat. Le podium est complété par l’équipage de la Lamborghini #63.

Thomas Neubauer n’a pas connu un début de course facile. Le français, qui avait signé la pole en Silver Cup, a perdu plusieurs positions. Son coéquipier, Nico Bastian, a rattrapé tout le retard pour hisser à nouveau la Mercedes #89/AKKA ASP au sommet de la classe Silver. Ils creusent l’écart un peu plus au championnat.

La victoire de la classe Pro-Am est revenue à Jim Pla et Jean-Luc Beaubelique sur la Mercedes #87/AKKA ASP. C’est donc un triplé de l’écurie française ce samedi.

Rendez-vous demain à 13h45 pour la course dominicale.

Retrouvez le classement complet de la course ICI.