Black Falcon et Mercedes-AMG remportent les 24 Heures de Dubaï 2020

© Fryba Photographer

La Mercedes-AMG GT3 Black Falcon frappée du numéro #4 et confiée à Khaled Al Qubaisi, des Emirats Arabes Unis, Ben Barker, du Royaume Uni, Hubert Haupt et Manuel Metzger, d’Allemagne, et de Jeroen Bleekemolen, des Pays-Bas, a été confirmée en tant que lauréate de la 15ème édition des Hankook 24H DUBAI. Pour la première fois dans l’histoire de l’épreuve, la distance totale n’a pu être accomplie. De fortes chutes de pluie et une eau stagnante ont incité la Direction de Course à brandir le drapeau rouge après 7h17’. En dépit des plus grands efforts du staff et des officiels du Dubai Autodrome, une pluie permanente durant la nuit et la matinée a empêché la poursuite de l’épreuve. La décision était finalement prise de ne pas poursuivre la course. Cette décision de mettre un terme précoce à l’épreuve a été entérinée pour des raisons de sécurité, unanimement acceptée et saluée dans le paddock et la pitlane.   

Dès l’instant où les premiers membres des teams et les premiers pilotes sont arrivés à Dubaï, il a surtout été question des prévisions climatiques. La course a débuté dans de bonnes conditions, comme le veut la tradition aux Emirats Arabes Unis, mais la pluie était annoncée pour vendredi et samedi, soit au moment où l’épreuve était programmée. Et c’est de beaucoup de pluie dont il a été question, de quoi causer bien des soucis aux teams du monde entier venus participer à la première épreuve d’endurance de la nouvelle saison. Le partenaire pneumatique Hankook a réagi rapidement en faisant livrer une quantité supplémentaire de pneus sur le Dubai Autodrome, se préparant ainsi à affronter toutes les conditions, et répondre à la totalité des demandes émanant des teams.

L’événement a officiellement débuté mercredi avec une parade des bolides depuis le Dubai Autodrome jusqu’au First Avenue Mall du district Motor City de Dubaï, le tout devant une assistance très nombreuse. Le traditionnel barbecue de bienvenue s’est tenu sur la ligne de départ-arrivée du circuit mercredi soir. Les conditions sont restées idéales pour les essais libres et les qualifications le jeudi, et après que la pluie soit tombée durant la nuit, les activités d’avant-course et le départ donné vendredi sur le coup de 15 heures, ont pu avoir lieu normalement.

La première partie de la course a été marquée par pas mal de faits de course sur la piste, mais cinq heures après le départ, l’intensité de la pluie a augmenté, entraînant la présence d’une quantité toujours plus importante d’eau sur la piste et dans les aires de dégagement. A 22h17, la Direction de Course a décidé d’interrompre la course au drapeau rouge, et toutes les voitures étaient immobilisée dans la ligne droite. La pluie s’est poursuivie d’un bout à l’autre de la nuit, affectant non seulement les infrastructures du Dubai Autodrome, mais aussi la ville de Dubaï et le reste des Emirats. A 7 heures, après une analyse complète de la situation, il était décidé de commun accord entre la Direction de Course, le Dubai Autodrome et CREVENTIC, de ne pas reprendre la course pour des raisons de sécurité.

Au moment où le drapeau rouge était brandi, la Mercedes-AMG GT3 Black Falcon (#4, Khaled Al Qubaisi / Hubert Haupt / Ben Barker / Manuel Metzger / Jeroen Bleekemolen) menait la danse avec un total de 168 tours effectués. Le team allemand était dès lors déclaré vainqueur de la course, ce qui équivaut à un record de cinq victoires dans l’histoire des Hankook 24H DUBAI après les succès de 2012, 2013, 2015 et 2018. Il s’agissait également de la cinquième victoire de Mercedes-AMG à Dubaï. Khaled Al Qubaisi, Hubert Haupt et Jeroen Bleekemolen sont désormais triples vainqueurs de l’épreuve. “Les conditions étaient extrêmement difficiles, et il y avait des flaques d’eau partout, commentaient les pilotes. Il est dommage de ne pas pouvoir continuer, mais sans aucun doute possible, l’arrêt de la course était la bonne décision. La sécurité passe avant tout.’’

Deux Audi, la R8 LMS GT3 Car Collection Motorsport (#88, Rik Breukers / Christopher Haase / Mike David Ortmann / Dimitri Parhofer / Markus Winkelhock) et celle de MS7 by WRT (#7, Mohammed Saud Fahad Al Saud / Michael Vergers / Dries Vanthoor / Christopher Mies / Rik Breukers) ont complété le top 3, pointant dans le même tour que la voiture de tête.

Le succès de Mercedes-AMG a été complété par la victoire en Classe GT3-Am de la voiture de l’équipe MP Motorsport (#19, Daniël de Jong / Henk de Jong / Bert de Heus / Jaap van Lagen), qui l’a emporté avec deux tours de bon sur la Mercedes-AMG GT3 Toksport WRT (#70, Axcil Jefferies, Alexander Hrachowina / George Kurtz / Martin Konrad / Finlay Hutchinson) et trois sur la Porsche Dinamic Motorsport (#28, Roberto Pampanini / Ivan Jacoma / Maurizio Calamia / Stefano Monaco / Mikkel Overgaard Pedersen).

Retrouvez le classement complet de la course ICI.

D’après le communiqué de presse.