Bentley Motorsport mettra fin à son programme officiel dans la catégorie GT3 à l’issue des 9 Heures de Kyalami, finale de l’Intercontinental GT Challenge 2020 la semaine prochaine.

Le constructeur britannique, qui est entré dans la catégorie GT3 il y a sept ans avec les Bentley Continental GT3 engagées par M-Sport, a annoncé jeudi qu’il n’investirait plus dans un programme mené par l’usine.

Les pilotes d’usine seront libérés de leurs contrats après 2020 mais cela ne signifie pas pour autant que nous ne verront plus de Bentley puisque plusieurs équipes-clientes sont susceptibles de poursuivre avec les Continental GT3 en 2021 et au-delà, précise la marque.

Deux voitures seront engagées le 12 décembre prochain en Afrique du Sud pour Seb Morris, Alex Buncombe, Oliver Jarvis et Maxime Soulet, Jules Gounon, Jordan Pepper, qui n’ont que trois points de retard sur les leaders du championnat. L’équipage avait remporté les 12 Heures de Bathurst en début d’année.