Coup de théâtre dès l’extinction des feux avec le problème mécanique dont est victime Eric Tessier (AGR Bleu Mercure), le leader du Challenge. L’autre surprise, c’est le mauvais départ réalisé par le poleman Nicolas Cannard (HMC Racing), qui cède aux pilotes AGR Bleu Mercure Jonathan Dessens, Aurélien Robineau et Patrick Seille. Le champion en titre cède ensuite à Cédric Gardin (AGR Bleu Mercure) qui rencontre néanmoins un problème technique au 6e tour. Aux avant-postes, Robineau s’empare des commandes à deux minutes de la présentation du drapeau à damier, au détriment de Dessens, renouant ainsi avec une première marche du podium qu’il n’avait plus occupé depuis le Circuit Paul Ricard. La lutte pour la troisième fait l’objet d’une âpre bataille en fin de course entre Seille et Cannard qui, s’il prend un temps l’avantage, doit finalement rendre les armes. Le Top-5 est complété par Frédéric Fauchère (Wintec) qui devance un groupe compact composé de son équipier Edouard Héry, Yves Orhant (Y.O. Concept) Cyril Léger (J&L Pure Racing) et Eric Soares (HMC Racing).

Challenge Funyo V de V – Course 2

Placé en pole position de cette seconde manche, Aurélien Robineau mène de bout en bout et remporte son cinquième succès de la saison. Si Jonathan Dessens s’affirme en début de course comme son plus sérieux rival, Nicolas Cannard se montre rapidement très pressant et s’empare de la 2e place dans le troisième tour, échouant à un peu moins de deux secondes du leader. Dessens grimpe de nouveau sur le podium, à bonne distance de Frédéric Fauchère qui, de haute lutte, précède Patrick Seille de 3/10e de seconde sur la ligne d’arrivée. Comme ce matin, un peloton serré s’est formé derrière avec Yves Orhant, Eric Soares, Cédric Gardin (19e sur la grille), Claude Chaumot et Olivier Gauclère, tous deux membres de l’effectif HMC Racing.

Challenge Funyo V de V – Course 3

Dès les essais libres, il était dit qu’Aurélien Robineau figurerait parmi les hommes forts du week-end. Il le confirme en signant, comme au Castellet, un retentissant « hat trick » qui lui permet de quitter Navarra dans le fauteuil de leader du Challenge. Il mène pour cela cavalier seul en tête devant Jonathan Dessens, lui aussi très en forme, et Nicolas Cannard qui joue de malchance en étant victime de sa mécanique dans le dernier tour. Il laisse ainsi échapper un podium qui revient à Patrick Seille – pour un triplé AGR Bleu Mercure -, mais parvient à conserver la 4e place devant Yves Orhant, talonné par Cédric Gardin. Apparaissent ensuite Eric Tessier, Claude Chaumot, Eric Soares et Christian Camboulive (HMC Racing) qui complètent le Top-10.

D’après le communiqué de presse