Aston Martin a annoncé l’engagement d’au moins deux Aston Martin Valkyrie pour la saison 2020/21 du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, qui se terminera en juin 2021 par les 24 Heures du Mans. Suite à l’annonce de la décision de l’Automobile Club de l’Ouest d’introduire des hypercars dans la catégorie reine du championnat, la marque britannique a décidé de développer spécialement une Aston Martin Valkyrie pour prendre part à cette saison, qui marquera une nouvelle ère dans l’histoire de l’endurance et du Mans.

L’Aston Martin Valkyrie, la voiture de route « la plus extrême au monde » sera la plateforme pour ce futur challenge. Elle est le fruit d’une collaboration entre le directeur technique d’Aston Martin Red Bull Racing, Adrian Newey, le vice-président et responsable de la création chez Aston Martin, Marek Reichman, et David King, vice-président et responsable des opérations de la marque. Cette Aston Matin Valkyrie a été créée en collaboration technique avec Aston Martin, Red Bull Advanced Technologies et le partenaire de projet AF Racing.

Conformément à la nouvelle réglementation «Hypercar» du FIA WEC, conçue pour permettre aux voitures de route les plus rapides et puissantes du monde de se battre au sommet du sport automobile, cette version de l’Aston Martin Valkyrie s’appuiera sur tous les fondamentaux de la voiture de route ainsi que sa variante AMR Pro, dédiée à la piste. L’auto sera propulsée par un V12 de 6,5 litres, placé dans une structure légère en fibre de carbone et doté d’une technologie aérodynamique inspirée de la F1.