Pointant au huitième des neufs rangs de la liste des réservistes pour les 24 Heures du Mans, ARC Bratislava n’a que très peu de chances d’être de la partie en juin. Un statut qui ne convient visiblement pas à l’écurie qui ne manque pas de le faire savoir. Première équipe slovaque à participer à la classique mancelle en 2017, elle s’est battue en Asian Le Mans Series où elle a terminé à la troisième place. Cependant, le comité de sélection de l’ACO n’a pas sélectionné d’office la Ligier JS P217.

« Nous avons fait tout ce que nous pouvions pour revenir au Mans, » a déclaré Miro Konôpka. « Malgré le fait que nous ayons terminé troisième de l’Asian LMS, nous ne devrions pas faire le voyage jusqu’au Mans. Nous sommes le huitième réserviste. »

A la suite de la conférence de presse des 24 Heures du Mans, ARC Bratislava a donc décidé de mettre un terme à son programme LMP2 : « Pour nous, le chapitre en LMP2 semble se refermer définitivement. Je ne vois aucune issue pour le moment. Peut être que l’histoire retiendra ce que l’équipe a fait, mais pour moi, il y a un goût d’inachevé parce que notre Ligier a connu beaucoup de problèmes techniques, ce qui explique aussi le résultat. Aujourd’hui, je sais que le choix de la Ligier JS P217 était une grosse erreur. Je tiens à remercier les supporters slovaques et tchèques qui nous ont supportés de manière fantastique, et je tiens à remercier toute mon équipe. Je suis vraiment désolé pour eux. »