© 2021 Richard Dole / LAT Images

Après une course qui nous aura tenue en haleine 24 heures durant, l’Acura #10 de Wayne Taylor Racing, aux mains de Filipe Albuquerque, Ricky Taylor, Hélio Castroneves et Alexander Rossi, a remporté la 59ème édition des Rolex 24 Heures de Daytona. Après trois victoires à Daytona en 2017, 2019 et 2020 avec une Cadillac, l’équipe de Wayne Taylor s’impose pour la 3ème fois consécutive, cette fois-ci avec une Acura ARX-05. Une nouvelle fois la classique floridienne aura tenu toutes ses promesses et tout s’est joué dans les dernières minutes.

Malgré quatre pilotes engagés à sa poursuite, avec tous la même faim de victoire, Filipe Albuquerque a su leur tenir tête. Moins de 10 minutes avant le drapeau à damier, Albuqerque était dans une lutte intense avec Renger van der Zande au volant de la Cadillac #01, avant que celui-ci soit obligé de s’arrêter aux stands pour une crevaison … C’est donc la Cadillac #48 de Ally Cadillac Racing, confiée à Kamui Kobayashi, qui a récupéré la deuxième place. La Japonais a été rejoint sur le podium par ses coéquipiers, Jimmie Johnson, Mike Rockenfeller et le français Simon Pagenaud.

Après un début de course chaotique, la Mazda #55 est comme « sortie de nulle part » en fin de course, pour terminer troisième du général. Cette troisième marche du podium est en réalité le fruit d’une très belle remontée de la part d’Oliver Jarvis, Harry Tincknell et Jonathan Bomarito. Très belle course de la seconde Acura ARX-05 engagée dans la course, celle de Meyer Shank Racing, avec à son volant Dan Cameron, Olivier Pla, Juan Pablo Montoya et AJ Allmendinger, qui termine quatrième. La Cadillac #01 du Chip Ganassi Racing termine finalement cinquième.

© 2021 Jake Galstad / LAT Images

En LMP2, la course a été tout aussi passionnante qu’en DPi. Après plusieurs heures de course, deux protagonistes se sont détachés, l’Oreca 07 #08/ Tower Motorsport et l’Oreca 07 #18/Era Motorsport. Au final, la #18 a su se montrer plus forte et Paul-Loup Châtin a franchi la ligne d’arrivée en tête de la catégorie. Cette victoire n’aurait pas été possible sans le travail de ses coéquipiers, Kyle Tilley, Dwight Merriman, et Ryan Dalziel. La #8, confiée à John Farano, Gabriel Aubry, Matthieu Vaxivière et Thimothé Buret termine donc deuxième. Le podium est complété par une autre Oreca 07, la #82 de DragonSpeed USA, aux mains d’ Eric Lux, Christopher Mies, Fabian Schiller et Devlin DeFrancesco.

En LMP3, après avoir réalisé une course propre et su gérer intelligemment sa course, c’est la Ligier JS P320 #74 de Riley Motorsports qui a franchi la ligne d’arrivée en tête de sa catégorie, nouvelle venue en IMSA. Spencer Pigot, Gar Robinson, Oliver Askew et Scott Andrews s’imposent avec plus de 3 tours d’avance sur une autre Ligier, la #33/Sean Creech Motorsport de Willsey, Barbosa, Clairay et Boyd. Belle performance de la Duqueine D08 #6/ Muehlner Motorsports America, qui termine sur la dernière marche du podium avec Moritz Kranz, Laurents Hoerr, Kenton Koch et Stevan McAleer.

© 2021 Richard Dole / LAT Images

Après avoir menées une grande partie de la course « entre sœurs », les deux Corvette C8.R de Corvette Racing réalisent le doublé en GTLM ! Il faisait bon s’appeler Taylor à Daytona aujourd’hui, puisque c’est la #3, pilotée par Jordan Taylor, le frère de Ricky Taylor vainqueur au général, qui s’est imposée. L’américain était épaulé par Antonio Garcia et Nick Catsburg. C’est donc la #4 qui termine deuxième, avec à son volant Tommy Milner, Alexander Sims et Nick Tandy. La BMW #24 a elle aussi réalisé une belle course mais n’a pas réussi à se montrer plus fortes que les Corvette. John Edwards, Jesse Krohn, Augusto Farfus, et Marco Wittmann se hissent donc sur la troisième marche du podium

Pour ce qui est de la catégorie GTD, une chose est sûre, les Mercedes AMG GT3 étaient plus fortes ! Les GT allemandes réalisent le doublé sur le tracé floridien. Après avoir menée la course pendant de longues heures, la #57 de Winward Racing, avec à son volant Maro Engel, Indy Dontje, Philip Ellis et Russell Ward, a franchi la ligne d’arrivée en première position. Elle devance la #75 de Sun Energy 1, de Raffaele Marciello, Luca Stolz, Mikaël Grenier et Kenny Habul. C’est la Lamborghini Huracan GT3 #1 de Paul Miller Motorsport, dont le baquet a été partagé par Madison Snow, Bryan Sellers, Corey Lewis et Andrea Caldarelli, qui termine sur la troisième marche du podium.

Retrouvez le classement complet de cette édition 2021 des 24 Heures de Daytona ICI.