8H de Bahreïn : les Toyota toujours fortement ralenties de plus de 2,5 secondes par tour

© Toyota

A deux semaines des 8 Heures de Bahreïn, quatrième manche de la saison 2019-2020 du FIA WEC, il est temps de (re)parler du handicap de performance. Le Comité Endurance de la FIA a publié les chiffres en vue de l’épreuve bahreïnie.

Rappelons que le principe du « success handicap » est de réduire les performances des voitures LMP1 présentant un avantage en termes de points au Championnat.

Rappel du handicap par tour à Shanghai :

  • Rebellion #1 : 0,89 seconde
  • Ginetta #5 : 0,65 seconde
  • Ginetta #6 : aucun handicap
  • Toyota #7 : 2,74 secondes
  • Toyota #8 : 2,74 secondes

Toujours leader du championnat, la Toyota TS050 Hybrid #8 sera la plus touchée avec un ralentissement de 2,72 secondes par tour contre 2,51 secondes pour la voiture sœur #7, deuxième. Suite à la victoire du trio de la Rebellion R13 #1 à Shanghai, cette dernière sera ralentie d’1,36s par tour, contre 0,24s pour la Ginetta G60-LT-P1 #5 tandis que la Ginetta #6 ne sera pas inquiétée.

La Rebellion, qui avait déjà pris du poids en Chine, embarquera 20 kg supplémentaires (862 kg) alors que la Ginetta #5 perdra 18 kg (843 kg). La Ginetta #6 se maintient à 833 kg.Les prototypes britanniques partent donc clairement avec un avantage sur le papier.

Le poids maximum de 932 kg étant déjà atteint depuis le début de la saison, les critères comme le débit de carburant, la quantité d’énergie produite par le carburant, la quantité de carburant par relais ou encore le diamètre du restricteur du tuyau de la tour de ravitaillement, sont ajustés.